Demande d'action collective contre Rogers: vous pourriez recevoir de l'argent | 24 heures
/portemonnaie

Demande d'action collective contre Rogers: vous pourriez recevoir de l'argent

Tous les clients québécois de Rogers, de Fido et de Chatr pourraient participer à une action collective contre le géant canadien des télécommunications, à la suite de la panne majeure de la semaine dernière.

Les Québécois victimes de l’entreprise torontoise pourraient recevoir des compensations financières, selon la demande d’autorisation d’action collective déposée lundi à la Cour supérieure.  

Or, la demande ne se base pas que sur les inconvénients causés par la panne. On accuse aussi Rogers de publicité trompeuse. 

«À partir du 8 juillet 2022, la direction de Rogers a donné l'instruction à ses magasins de retirer toute publicité contenant la référence “Get on Canada's Most Reliable 5G Network” de ses magasins», peut-on lire dans le document déposé par Joey Zukran, de LPC Avocat Inc. 

Le recours vise donc aussi le slogan du «réseau le plus fiable au pays».  

Le représentant de la demande, Arnaud Verdier, plaide que la demande de Rogers à ses détaillants quant au retrait du slogan est une admission de culpabilité; qu’il s'agit de publicité trompeuse.  

En plus d'avoir neutralisé le réseau 9-1-1, la panne pancanadienne a causé des pertes financières importantes à bien des commerces puisque ceux-ci n'ont pu faire de transactions de cartes de crédit et de débit s'ils sont clients de Rogers. 

L'action n'a toujours pas été autorisée et pourrait l’être d’ici la fin de l’année.