Eddy Malou : le phénomène web congolais s'attaque au sous-développement | 24 heures
/panorama

Eddy Malou : le phénomène web congolais s'attaque au sous-développement

s

Il y a un an, nous avons interviewé Eddy Malou, le savant congolais autoproclamé et vedette du web. La vidéo a beaucoup circulé et depuis, sa popularité n'a cessé de grandir. On a profité de cet anniversaire pour prendre de ses nouvelles.

• À lire aussi: Ils font fureur sur TikTok: deux entrepreneurs nous expliquent la clé de leur succès

Une vidéo virale et ses impacts

La vidéo que nous avons réalisée avec Eddy Malou a connu un grand succès et a été vue par plus de 1,7 million de personnes. Notre collègue, le journaliste congolais Donny Ohumu Diwoko, fidèle collaborateur de M. Malou, a remarqué une « croissance significative » dans les chiffres réseaux sociaux depuis la diffusion de cette entrevue. « Nous recevons des messages du Maroc, du Niger, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire. Cet engouement, c'est ce qui nous motive, qui nous donne la force pour continuer », ajoute-t-il.

En effet, le phénomène Eddy Malou a pris de l'ampleur, en particulier à travers TikTok, où il a fait ses débuts en mars dernier. Dans l'une de ses premières apparitions, il affirme vouloir « titktokationaliser le monde ». Cette vidéo a presque atteint les 300 000 visionnements.

 

@eddymalou.243

suivez moi sur Eddy Malou 243 Tik tok

♬ son original - Eddymalou243

Ce qui est encore plus impressionnant, c'est la quantité d'hommages, d'imitations ou de vidéos humoristiques qu'on peut trouver avec les mots clés Eddy Malou sur la plateforme chinoise. À ce sujet, on peut dire que sa pensée a évolué. Alors que l'an passé il déplorait les parodies, affirmant qu'on ne devait pas « pirater » son œuvre, aujourd'hui, il aborde cela avec philosophie : « Ils font de la publicité pour le savant. »  

Lutter contre le sous-développement

En Afrique francophone, les paroles d'Eddy Malou trouvent un grand écho qui va bien au-delà du rire. Son combat pour l'éducation et pour sortir son pays du sous-développement résonnent chez plusieurs. « Les gens comprennent un peu mieux l'acharnement du savant pour essayer de nous éloigner de nos distractions. Ça fait réfléchir beaucoup de nos compatriotes », précise Donny.

En réalité, le savant congolais attribue le sous-développement de son pays, entre autres, à une absence d'intérêt pour les études au profit du divertissement.

« Moi, ça me fait mal de voir qu'au troisième millénaire, il y a des gens qui ne savent pas écrire leur nom. C'est grave. C'est pour cela que la pauvreté persiste dans des pays moins avancés », ajoute M. Malou.

Étienne Brière

Le collaborateur du 24 heures, Jules Falardeau, en entrevue vidéo avec Eddy Malou. 

Un attachement sincère pour le Québec

Eddy Malou avoue s'intéresser beaucoup au Québec et à ses ressources naturelles. « Je sais que votre première richesse, c'est d'abord le bois. Fabriquer du papier, j'en ai besoin ici, des tonnes de papier parce que je continue à écrire. » Avec raison, car il répète que son premier ouvrage à paraître devrait contenir 15 000 pages.  

La star du web de Kinshasa aurait même trouvé un équivalent québécois à sa fameuse Congolexicomatisation. « J'ai des nouvelles thèses à présenter aux Québécois. Je sais qu'ils m'aiment beaucoup et en retour, qu'ils sachent que je suis leur frère bien attitré. »

À VOIR AUSSI

s