Florence Pugh dévoile ses mamelons sur le tapis rouge et répond à ceux que ça choque | 24 heures
/billie

Florence Pugh dévoile ses mamelons sur le tapis rouge et répond à ceux que ça choque

Florence Pugh a dû répondre à des critiques après qu’elle ait porté une robe en maille transparente signée Valentino qui laissait entrevoir ses mamelons.

• À lire aussi: 18 vedettes qui n’hésitent pas à montrer leurs mamelons

L'actrice de 26 ans a révélé qu’elle avait été victime de vives critiques sur son choix vestimentaire, mais également sur son corps de la part d'internautes malveillants. Alors qu’elle s’attendait à ce que sa tenue osée suscite les réactions, elle a été étonnée de la violence de certains commentaires écrits publiquement.

• À lire aussi: Voici comment adopter LA couleur de vêtements tendance de l’été : le fuchsia

«Ce qui a été intéressant à observer, c'est à quel point il est facile pour les hommes de détruire totalement le corps d'une femme, publiquement, fièrement, devant tout le monde. Vous le faites même avec votre emploi et vos courriels professionnels dans votre biographie... ?», écrit Pugh sur Instagram.

La vedette de Black Widow a ensuite listé quelques exemples des commentaires dégoûtants qu’elle avait reçus sur la taille de ses seins.

«Beaucoup d'entre vous ont voulu me faire savoir de manière agressive à quel point vous étiez déçu par mes "petits seins" ou à quel point je devrais être gêné d'avoir l’air d’une "planche à repasser". J'ai vécu longtemps dans mon corps. Je connais parfaitement la taille de ma poitrine et je n'en ai pas peur.»

Pour Florence, il était important de ne pas ignorer l’étendue des commentaires négatifs reçus simplement pour avoir osé dévoiler sa poitrine, et avait ce message à passer à ses détracteurs. 

«Grandissez. Respectez les gens. Respecter les corps. Respectez toutes les femmes. Respectez les humains. La vie deviendra beaucoup plus facile, je le promets. Et tout cela à cause de deux mignons petits mamelons...»

Un message important! 

À vois aussi : 

s

s

Sur le même sujet