Stray: une aventure féline renversante [Critique] | 24 heures
/pss

Stray: une aventure féline renversante [Critique]

Image principale de l'article Stray: une aventure féline renversante
Courtoisie Annapurna Interactive / BlueTwelve Studio

C'est rare que je me fâche en terminant un jeu. La plupart du temps, j'ai hâte de voir la fin après quelques séances. J'ai terminé Stray un peu déçue, pas parce que le jeu est mauvais, mais parce qu'il est tellement bon qu'il est cruellement trop court. J'aurais voulu que le jeu ne se termine jamais.

• À lire aussi: Stray, Final Fantasy 7, Assassin’s Creed: voici les nouveaux jeux PlayStation Plus Extra et Premium [JUILLET 2022]

Stray, qui sort le 19 juillet et que j'ai pu tester, est une aventure incroyablement charmante où l'on incarne un chat à la troisième personne. Annapurna Interactive et BlueTwelve Studio ont bien fait d'en révéler si peu sur l'intrigue du jeu, car l’histoire est bien plus complexe qu'un simple minou qui fait miaw miaw et qui est adorable. Je ne m'attendais pas du tout à verser une larme durant mon essai, mais Stray cache de merveilleuses surprises sur l'amitié et l'entraide. J'ai craqué. 

Bande-annonce de Stray

s

Une question de feeling

Stray prend le joueur par les sentiments dès le début. La première chose qu'on nous invite à faire, c'est de coller d'autres petits chats. Mais il va se passer quelque chose, et on va être séparé de notre gang. De voir le protagoniste félin seul, blessé et perdu a déclenché en moi un besoin de le protéger et de le sauver. En quelques minutes, j'étais totalement absorbée par cette aventure féline. 

Minou va se retrouver dans un étrange monde aux allures cyberpunk peuplé de robots. Votre mission, à la base, sera de retrouver votre famille. Mais, rapidement, l'univers des robots va se révéler à vous, et vous serez appelé à aider de nouveaux amis. 

Courtoisie Annapurna Interactive / BlueTwelve Studio

Votre petit chat devra escalader des tuyaux, sauter sur des boîtes et se faufiler furtivement dans ce monde étrange afin d'élucider le mystère qui entoure les robots. Vous aurez quelques petits casse-têtes à résoudre, mais Stray demeure un jeu d'exploration où l'on accomplit des quêtes en jasant avec le peuple. 

Parlant de jaser, votre chat ne peut que miauler. Il y a même un bouton consacré à l'onomatopée miaou, ce qui invite à des interactions délirantes. Pour communiquer avec la population robotique, minou sera accompagné de B12, un petit drone au passé mystérieux. C'est lui qui pourra vous guider ainsi que vous rappeler vos objectifs lorsque vous êtes trop distrait par une petite balle. 

Capture d'écran PS5: Kazzie Charbonneau

B12 (un petit clin d'œil à BlueTwelve!) est un excellent accompagnateur. Je ne vais pas trop en dire pour ne rien divulgâcher, mais c'est un peu lui, le cœur du jeu. Il deviendra votre plus grand complice, et sa propre quête deviendra la vôtre. C'est grâce à B12 que l’on constate que Stray, c'est bien plus qu'une histoire de chat. C'est, dans l'âme, une histoire tendre sur l'amitié. 

Tout ce qu'on voudrait faire en tant que chat

Un chat, ça peut se faufiler un peu partout, et c'est exactement ce que propose Stray. Votre félin pourra grimper sur des tuyaux, marcher sur des planches de bois avec aisance et courir assez vite pour fuir des ennemis.

Ah, j'avais pas encore parlé des ennemis, hein? Vous croiserez quelques ennemis lors de vos quêtes, et ceux-ci seront parfois assez tenaces. Un petit minou, ça ne peut pas tenir une batte de baseball, alors vous devrez utiliser votre agilité de chat. Il y a certaines méthodes de défense qui seront introduites au cours de votre aventure, mais je vous suggère de faire comme mon chat Tofu quand il y a des feux d'artifice dehors: courez le plus vite possible pour sortir de la situation. 

BlueTwelve a magnifiquement pensé à toutes les petites habitudes adorables (et parfois frustrantes) d'un chat. Minou pourra écraser les touches d'un clavier d'ordinateur, sauter sur un piano ou changer de poste de télé. Il détruira des divans et des tapis et il s'amusera à gratter aux portes. Mais certaines de ces fonctions amusantes seront, plus tard, utiles pour quelques casse-têtes. Après tout, le chat est limité en communication, alors il fera comme votre chat et communiquera comme il le peut. En étant un petit tannant. 

Courtoisie Annapurna Interactive / BlueTwelve Studio

Les mécaniques du jeu ne sont pas infaillibles: le chat a parfois de la misère à bien viser les plateformes sur lesquelles il doit sauter. Mais, généralement, le jeu se traverse sans trop d’embûches techniques. 

Visuellement, le jeu offre une palette très cyberpunk, sans aller dans un réalisme à tout casser. Les couleurs sont magnifiques, et les concepteurs ont créé des environnements mémorables. Chaque plan semble tiré d’un film artistique!

Courtoisie Annapurna Interactive / BlueTwelve Studio

Une surprise touchante

Stray, ce n'est pas du tout le jeu auquel je m'attendais. Je pensais que ça serait un peu froid et furtif, avec quelques moments cute, parce que c’est cute, un chat.

C'est tout le contraire, et ce n'est pas à cause du chat. Ce sont l'histoire et les dialogues qui font briller le jeu. On aurait pu interpréter une coquerelle et Stray n'aurait rien perdu de sa tendresse narrative. Bien entendu, le chat offre des moments «awww», mais le jeu est bien plus grand que ça.

Courtoisie Annapurna Interactive / BlueTwelve Studio

Le jeu est si bon que j'aurais pris le double de gameplay. Je l'ai terminé après un peu plus de six heures, ce qui est cruellement court. Toutefois, quelqu'un qui s'amuse à explorer chaque coin du monde des robots pourra en profiter pendant huit ou neuf heures. Mais ça aussi, c'est trop court. 

Stray se vit un peu comme un bon livre. On se laisse transporter par un monde bien détaillé avec des personnages qui ont tous leur propre histoire. C'est un conte doux sur l'amitié, l'espoir et l'entraide.

Courtoisie Annapurna Interactive / BlueTwelve Studio

J'étais triste et un peu fâchée à la fin, parce que j'ai adoré chaque minute passée avec chaton et ses amis, et j'aurais voulu rester dans cet univers si bien conçu. Une chose qui est certaine, c'est que je vais y retourner avec grand plaisir. 

On aime

  • L'histoire touchante
  • Être un chat, c'est amusant
  • Les personnages attachants

On aime moins

  • C'est trop court!

Stray sort le 19 juillet 2022 sur PS4, PS5 et PC

* Un code du jeu Stray pour PlayStation 5 a été offert à Pèse sur Start pour la critique.