Kylie Jenner critiquée pour avoir utilisé son jet privé pour un vol de 12 minutes | 24 heures
/bref

Kylie Jenner critiquée pour avoir utilisé son jet privé pour un vol de 12 minutes

Image principale de l'article Des vols de 12 minutes en jet privé dénoncés

L’influenceuse et femme d’affaires américaine Kylie Jenner a créé une vague d’indignation sur les réseaux sociaux pour avoir utilisé son jet privé pour des vols d’une dizaine de minutes, la semaine dernière, se faisant traiter entre autres de «criminelle climatique à temps plein». 

• À lire aussi: Pour réduire la pollution, les Pays-Bas limiteront les vols vers Amsterdam

• À lire aussi: États-Unis: voici les 5 aéroports où ça va le moins bien en ce moment

La milliardaire de 24 ans s’est fait reprocher d’avoir volé dans les airs durant quelque 12 minutes, plutôt que d’opter pour la voiture dont le trajet lui aurait pris, trafic inclus, un peu moins d’une heure pour 63 km. 

Jenner a pris son avion privé de luxe, affectueusement surnommé «Kylie Air», un Bombardier Global 7500, de l’aéroport de Van Nuys à Los Angeles vers l’aérodrome de Camarillo dans le comté de Ventura, en Californie, le 15 juillet dernier, selon le compte Twitter Celebrety Jets, qui retrace les vols de célébrités à travers le monde.

Grosso modo, c’est l’équivalent de rouler de l’aéroport de Montréal-Trudeau vers celui de Saint-Mathieu-de-Belœil, soit une distance d'environ 60 km. 

Selon divers calculateurs d’émissions de carbone, un vol Van Nuys-Camarillo à bord d’un Bombardier Global 7500 émettrait en moyenne 0,3 tonne de CO2, contre 0,02 tonne en voiture. 

Ce court voyage dans les airs californiens aura donc pollué près de 15 fois plus qu'un périple à bord d’une automobile.  

Ce n’est pas tout! Celebrety Jets a aussi suivi un premier vol de Kylie Jenner, survenu la journée même. Cette fois-ci, de Palm Springs à Van Nuys, soit un trajet de 35 minutes (0,93 tonne de CO2). 

Le 13 juillet, c’était un vol de 17 minutes dont avait besoin la jeune mère, puis un second de 29 minutes.

«Criminelle climatique à temps plein»

Kylie Jenner a aussi fait vivement réagir dans les derniers jours, après avoir publié sur Instagram une photo d’elle et son amoureux, le rappeur Travis Scott, en train de s’enlacer entre deux jets privés sur le tarmac d’un aéroport, avec comme titrage «Tu veux prendre le mien ou le tien?».

Disons que la marmite a finalement débordé et il en fallait peu pour que les réseaux sociaux s’en prennent à l’une des héritières de la famille Kardashian-Jenner.

«Ouais, mais je suis la mauvaise personne lorsque je demande une paille au Starbucks», écrit ironiquement sur Twitter une internaute.

«Girl, tu aurais pu prendre un foutu Uber», gazouille une autre.