Hausse des cas de COVID-19: les Québécois appelés à être prudents | 24 heures
/bref

Hausse des cas de COVID-19: les Québécois appelés à être prudents

Image principale de l'article Les Québécois appelés à être prudents
Photo Adobe Stock

Face à la hausse des cas de COVID-19 dans les dernières semaines, les Québécois devraient être prudents face à un «virus qui a évolué», a indiqué le directeur national de la santé publique, le Dr Luc Boileau.

• À lire aussi: Joe Biden déclaré positif à la COVID-19

• À lire aussi: Septième vague : ne laissez pas la COVID gâcher vos vacances

«C’est un virus qui a évolué, ce n’est pas le même que dans le passé. Il est plus contagieux, mais on a la chance qu’il soit moins virulent», a-t-il expliqué en conférence de presse, jeudi après-midi.

Il réitère que la vaccination est essentielle pour éviter les cas les plus graves, et qu’après une période de cinq à six mois, il est important d’aller chercher une dose de rappel.

Le directeur national de la santé publique, Dr Luc Boileau

PHOTO Laurent Corbeil/ Agence QMI

Le directeur national de la santé publique, Dr Luc Boileau

  

Le Dr Boileau rappelle en outre l’importance de respecter des mesures de base, tel que de se laver les mains, d’avoir une «étiquette respiratoire» et de porter le masque au besoin.

• À lire aussi: Ottawa rétablit le dépistage aléatoire dans les aéroports

«Le masque, ça reste un outil qui est très utile et qui est de mise ces temps-ci, surtout pour les plus vulnérables. C’est un outil qui est utile, et qu’on peut reporter sans gêne», a-t-il soutenu.

La vaccination des enfants en place dès lundi

La vaccination des enfants âgés de six mois à cinq ans débutera au Québec à partir de lundi prochain, a également confirmé le Dr Luc Boileau.

Le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) a rendu un avis favorable jeudi à cet effet.

• À lire aussi: Les vaccins contre la COVID-19 affecteraient bel et bien le cycle menstruel, selon une étude

«C’est un dosage réduit qui est adapté aux enfants, et ça offre une très bonne réponse immunitaire après deux doses», a expliqué le directeur national de santé publique.

AFP

La semaine dernière, Santé Canada avait approuvé le vaccin Spikevax de Moderna, s’adressant aux enfants âgés de six mois à cinq ans.

Le Québec a d’ailleurs reçu du gouvernement 70 000 doses la semaine dernière afin de pouvoir débuter sa campagne de vaccination.

Tous les parents qui le désirent pourront faire vacciner leur jeune. La Santé publique recommande particulièrement le vaccin pour les enfants immunosupprimés ou cancéreux qui pourraient être plus vulnérables face à la COVID-19.