La Première ministre française filmée en train de vapoter à l’Assemblée nationale | 24 heures
/sdc

La Première ministre française filmée en train de vapoter à l’Assemblée nationale

Image principale de l'article Filmée en train de vapoter à l’Assemblée nationale
Photo AFP + Capture d'écran / Twitter

Élisabeth Borne est dans l’embarras depuis qu’elle a été aperçue en train de fumer une cigarette électronique à l’Assemblée nationale.

Mardi le 19 juillet dernier, les élus français étaient réunis pour examiner un projet de loi sur le pouvoir d’achat.

• À lire aussi: La «pilote qui vapote» se filme au volant en buvant de l'alcool

Ce qui a toutefois retenu l’attention, c’est que la cheffe du gouvernement n’a pas su résister à la tentation de s’en griller électroniquement une, selon ce que rapporte CNEWS.

Alors que le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti avait la parole, des images devenues virales montrent la politicienne nommée Première ministre le 16 mai dernier baisser son masque pour prendre une «poff» de cigarette électronique, en plein Hémicycle.


Le pire dans tout ça, c’est que ce n’est pas la première fois que l’élue est prise en flagrant délit de tabagisme à l’intérieur d’un haut-lieu du gouvernement français.

• À lire aussi: Cette étrange machine peut égrainer le pot et rouler des joints parfaits

Il y a quelques mois à peine, elle avait vapoté au Sénat, alors qu’elle était ministre du Travail.


Et un an plus tôt, c’est un député des Républicains, Maxime Minot, qui avait rapporté que madame Borne vapotait «tranquillement» alors qu’il la questionnait dans l’Hémicycle.

En se bornant à vapoter dans ces lieux, Borne s’expose à une amende pouvant aller jusqu’à 150 euros.

• À lire aussi: 14 moments WTF des politiciens québécois

En effet, le code de la santé publique français stipule que la consommation des produits du vapotage est interdite dans les lieux accueillant des postes de travail, fermés et couverts à usage collectif. 

Le Parlement en fait donc partie.

Mais bon, parions qu’elle a les moyens de payer l’amende...

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet