4 choses à savoir sur la polio, maladie infectieuse qui refait surface aux États-Unis | 24 heures
/bref

4 choses à savoir sur la polio, maladie infectieuse qui refait surface aux États-Unis

Image principale de l'article 4 choses à savoir sur la polio
nobeastsofierce - stock.adobe.co

Pour la première fois en près de 10 ans, un cas de polio a été enregistré aux États-Unis, ont rapporté jeudi les autorités sanitaires de l’État de New York. Voici quatre choses à savoir sur cette maladie extrêmement infectieuse et virale qui a été pratiquement éradiquée. 

• À lire aussi: Vasectomie: voici ce qu'il faut savoir sur cette procédure qui gagne en popularité

• À lire aussi: BA.4 et BA.5: les sous-variants hyper contagieux derrière la hausse des cas de COVID au Québec

• À lire aussi: Possible d'attraper la variole du singe dans la foule d'un festival?

Elle touche principalement les enfants

Ce sont les enfants de moins de 5 ans qui sont principalement frappés par la poliomyélite.

AFP

La maladie, causée par le poliovirus, se transmet d’une personne à l’autre, principalement par voie féco‐orale, explique l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Toutefois, le virus peut être présent dans l’eau et dans des aliments contaminés, ou véhiculé par les sécrétions venant du nez et de la gorge d’une personne infectée.

Le virus se multiplie alors dans l’intestin. Il peut ensuite envahir le système nerveux et entraîner la paralysie, voire la mort.

Éradiquée (ou presque)

La polio a pratiquement disparu de la surface de la Terre grâce à la vaccination. Depuis 1988, les cas ont diminué de 99%, alors qu’elle était encore endémique. À l’époque, on recensait 350 000 cas répartis dans 125 pays. En 2019, 175 infections seulement avaient été rapportées. 

Aux États-Unis, les contaminations ont fortement décliné au tournant des années 1950 et 1960, avec le développement d'un vaccin, la dernière infection naturelle ayant eu lieu sur le territoire datant de 1979.

De jeunes Afghans montrant leur petit doigt marqué de noir, après avoir reçu leur vaccin contre la polio.

AFP

De jeunes Afghans montrant leur petit doigt marqué de noir, après avoir reçu leur vaccin contre la polio.

Au Canada, la poliomyélite a été éradiquée en 1994. En 2021, il ne restait que deux pays où le poliovirus sauvage était toujours au stade endémique: l’Afghanistan et le Pakistan.

Le vaccin, vecteur de transmission?

Le vaccin antipoliomyélitique oral (VPO) peut entraîner des contaminations chez les autres, mais pas chez la personne vaccinée. 

C’est notamment le cas de l’Américain qui a contracté la polio à la suite d’une chaîne de transmission venant d'un individu ayant reçu le VPO, ont indiqué les autorités sanitaires new-yorkaises. 

CDC

D’ailleurs, l’OMS a annoncé le mois dernier qu'un type de poliovirus dérivé des vaccins avait été détecté dans des échantillons d'eaux usées de Londres, au Royaume-Uni.

La vaccination reste, à ce jour, le seul véritable traitement contre la maladie. Les enfants vaccinés sont immunisés à vie, précise l’Organisation.

Selon les Centres pour le contrôle des maladies des États-Unis (CDC), près de 93% des enfants de 2 ans avaient reçu au moins trois doses de vaccin contre le poliovirus.

Quelques symptômes

La période d’incubation du poliovirus est de 7 à 10 jours, rapporte l’OMS. Jusqu’à 90% des personnes infectées ne présenteraient aucun symptôme ou seulement des symptômes légers.

Sinon, les personnes ressentiront fièvre, fatigue, maux de tête, vomissements, raideur de la nuque et douleurs dans les membres.

− Avec les informations de l’AFP

À VOIR AUSSI

s