Des joueurs de rugby boycottent un match pour ne pas porter un maillot inclusif LGBTQ+ | 24 heures
/bref

Des joueurs de rugby boycottent un match pour ne pas porter un maillot inclusif LGBTQ+

Deux joueurs des Manly Warringah Sea Eagles habillés du maillot inclusif LGBTQ+ de leur équipe.
PHOTOS Manly Warringah Sea Eagles | Instagram

Deux joueurs des Manly Warringah Sea Eagles habillés du maillot inclusif LGBTQ+ de leur équipe.

Des joueurs d’une équipe de la Ligue nationale de rugby d’Australie (NRL) ont boycotté un match important parce qu’ils ne voulaient pas porter un maillot inclusif aux couleurs du drapeau de la fierté.

• À lire aussi: Josh Cavallo devient le premier joueur de soccer professionnel actif à faire son coming out

• À lire aussi: L’homophobie encore trop présente dans le sport professionnel

• À lire aussi: Le joueur de soccer professionnel Jake Daniels victime d’homophobie après son coming out

Le week-end dernier, les Manly-Warringah Sea Eagles ont dévoilé une version revisitée de leur uniforme habituel. 

Les joueurs devaient porter le maillot «Everyone in League» («Tout le monde dans la ligue»), sur lequel le blanc a été remplacé par les couleurs de l’arc-en-ciel, pour promouvoir l’inclusion des membres des communautés LGBTQ+ dans le monde du sport.

Ce nouveau chandail n'a toutefois pas fait que des heureux. Furieux de ne pas avoir été consultés par les dirigeants de l’équipe, sept joueurs ont refusé de participer à un match qui a eu lieu mardi, a confirmé l’entraîneur-chef de la formation, Des Hasler.  

Ce dernier croit que le club a commis une «erreur importante» en ne consultant pas les joueurs. Il se désole néanmoins de la douleur et du malaise que peuvent ressentir les communautés LGBTQ+, que l’équipe souhaitait célébrer, à la suite de la controverse. 

«Tous égaux»

Le président de la Commission de la Ligue australienne de rugby, Peter V’landys, a pour sa part affirmé qu’il souhaite travailler pour rendre son sport plus inclusif. Il comprend néanmoins que certains joueurs aient pu refuser de participer au match pour des raisons religieuses et culturelles.  

«Une chose dont je suis fier avec la Ligue, c’est que nous traitons tout le monde de la même manière, a-t-il soutenu. Peu importe votre couleur de peau, votre orientation sexuelle ou votre nationalité, nous sommes tous égaux.»

• À lire aussi: 7 athlètes qui ont fait leur coming out

Encore beaucoup d'homophobie

Malgré les initiatives pour rendre le monde du sport plus inclusif, peu de sportifs australiens osent faire leur coming out. 

En octobre dernier, l’Australien Josh Cavallo, joueur de soccer pour l’Adelaide United, est devenu le premier homme toujours en poste à le faire. Depuis qu'il a dévoilé son homosexualité, il raconte que les insultes se sont multipliées. 

Josh Cavallo

AFP

Josh Cavallo

Le premier ministre australien, Anthony Albanese, a pour sa part affirmé que de rendre le sport plus inclusif était «la bonne chose». 

«C’est important que, dans la société australienne, nous respections tout le monde pour ce qu’ils sont», a-t-il dit aux médias locaux. 

− Avec les informations de la BBC

À VOIR AUSSI

s