Les tourniquets du métro de Montréal accepteront bientôt les cartes bancaires | 24 heures
/bref

Les tourniquets du métro de Montréal accepteront bientôt les cartes bancaires

Image principale de l'article Les tourniquets accepteront les cartes bancaires
Félix Lacerte-Gauthier

Il sera bientôt plus facile de se procurer un titre de passage unique pour le métro de Montréal. Les usagers pourront en effet accéder aux stations de la Société de transport de Montréal (STM) en payant avec une carte bancaire à même les tourniquets. 

• À lire aussi: La hausse de prix pour Longueuil et Laval désole certains utilisateurs

• À lire aussi: Vous prenez le transport en commun entre Montréal et Laval ou Longueuil? Voici ce qui a changé

Vous n’aurez donc plus à faire la file pendant plusieurs minutes devant les bornes de rechargement. Il suffira d’apposer une carte bancaire sur les nouveaux lecteurs des tourniquets pour se procurer un titre de passage et ainsi accéder au métro. 

Autre changement: les usagers de la STM pourront ajouter leur carte OPUS à leur téléphone cellulaire, comme une carte de débit ou de crédit, et faire glisser leur appareil sur le lecteur du tourniquet. Plus besoin, donc, de sortir sa carte OPUS de son portefeuille.  

• À lire aussi: Laisserais-tu ta place à une femme enceinte dans le métro? 

Des travaux de 9 millions $

Vous avez d’ailleurs peut-être déjà aperçu de nouveaux tourniquets, notamment dans la station Berri-UQAM, où ils ont été installés il y a quelques jours. 

Photo courtoisie STM

Une fois en fonction, ces tourniquets 2.0 seront plus faciles d’utilisation, notamment grâce à un écran plus sensible et en couleur, soutient la STM. 

Les travaux de remplacement, qui ont été entrepris le 4 juillet dernier, devraient être terminés en février 2023. Au total, 450 tourniquets et 100 portillons seront remplacés d'ici la fin des travaux, à commencer par ceux des stations Berri-UQAM, Snowdon, Vendôme, Lucien-L'Allier et Côte-des-Neiges. 

Les coûts pour ces travaux sont estimés à 9 millions $.