Sauver les récifs coralliens avec des excréments de dauphins? | 24 heures
/environment

Sauver les récifs coralliens avec des excréments de dauphins?

Image principale de l'article Sauver les récifs coralliens avec des excréments?
AFP

Ce n'est pas une blague: les excréments de dauphin, riches en nutriments, pourraient contribuer à préserver les récifs coralliens dont la survie est menacée, avance une étude de la Zoological Society of London (ZSL) dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Zoology.

• À lire aussi: Un récif de corail en voie de guérison en Indonésie

• À lire aussi: Le monde a perdu 14% de tous ses coraux en moins de 10 ans

Pour en arriver à cette conclusion, la ZSL a analysé plus de trois décennies d’observations visuelles et plusieurs mois d’enregistrements acoustiques de dauphins en provenance de l’archipel des Chagos et des Maldives, dans l’océan Indien. 

Au fil de leurs recherches, les scientifiques ont remarqué que les dauphins à long bec faisaient partie de la solution pour préserver les récifs coralliens. 

AFP

Après avoir chassé en eaux profondes à la recherche de nourriture, les cétacés passent la majorité de leur temps près des récifs coralliens et y font leurs besoins. 

Les experts estiment qu’un groupe de dauphins au repos produirait, en déféquant, environ 288 kg d’azote par jour, un élément essentiel aux récifs coraux. C’est l’équivalent du poids moyen de trois ou quatre humains adultes.

AFP

Les récifs coralliens menacés 

À cause notamment des changements climatiques, les récifs coralliens font face «à de graves menaces partout dans le monde», rappelle l'auteur principal de l'étude et chercheur marin à la ZSL, Tom B. Letessier. Cette recherche a toutefois permis d'identifier «un allié clair»: les dauphins à bec. 

«En allant simplement au petit coin [...], ces dauphins fournissent des éléments nutritifs essentiels aux coraux», souligne-t-il. Le scientifique plaide pour une meilleure protection des dauphins afin de sauver ces récifs. 

AFP

Entre 2009 et 2018, environ 14% des coraux du monde ont disparu, selon une étude du Réseau mondial de surveillance des récifs coralliens publiée en octobre 2021. Ça représente environ 11 700 km2, soit l’équivalent de tous les coraux vivants au large de l’Australie.

Il n'y a toutefois pas que de mauvaises nouvelles: dans l’archipel de Spermonde, au sud-ouest de l’Indonésie, un récif corallien qui avait été ravagé par la pêche aux explosifs était sur le chemin de la guérison.