La Californie est imputable face aux plastiques à usage unique et voici pourquoi | 24 heures
/environment

La Californie est imputable face aux plastiques à usage unique et voici pourquoi

Image principale de l'article Finis, les plastiques à usage unique!
AFP

Au début du mois, la Californie a adopté une loi ambitieuse pour réduire de manière considérable les plastiques à usage unique sur son territoire, devenant ainsi le premier État américain à approuver des restrictions aussi radicales sur le plastique.  

• À lire aussi: La plupart du plastique que vous mettez à la récup est jeté: il faut changer nos habitudes

• À lire aussi: Emballages de popsicles: est-ce que ça va au bac de récupération?

• À lire aussi: Étude: des microplastiques dans la viande et les produits laitiers

La loi signée par le gouverneur californien Gavin Newsom garantit une baisse de 25% des plastiques à usage unique d’ici 2032, et 30% des articles en plastique vendus ou achetés en Californie devront pour leur part être recyclables ou compostables avant 2028.  

«Il est temps pour la Californie de prendre les devants dans la lutte contre la crise du plastique au pays et dans le monde», a déclaré sur Twitter Ben Allen, le sénateur californien qui a introduit la loi. «Notre planète ne peut pas attendre.»

La police du plastique

Un organisme composé de représentants de l’industrie du plastique verra le jour et sera chargé d’exécuter un programme de recyclage supervisé par l’État. 

AFP

La nouvelle entité devra également verser 500 millions de dollars annuellement pour appuyer un nouveau fonds d’atténuation de la pollution par le plastique afin d’étudier leurs effets sur l’environnement et la santé.

La Californie impose aussi une réduction de 65% de la production de polystyrène expansé d’ici 2032. Les entreprises qui ne se conforment pas à la nouvelle loi sont passibles d’amendes de 50 000 $ par jour.  

Californie + environnement = amour

Aux États-Unis, moins de 10% de tout le plastique vendu chaque année est recyclé, faisant de cette nation l’une des plus polluantes au monde. Des millions de tonnes de produits non recyclables se retrouvent ainsi dans l’océan.  

AFP

Or, la Californie est l’une des pionnières en matière d’environnement au pays. L’État a d’abord banni l’usage des sacs en plastique, en plus de mettre de l’avant l’usage des pailles réutilisable et d’abandonner les ustensiles en plastique. 

D’ailleurs, l’État de l’Ouest américain dépense près de 500M$ annuellement pour éliminer la pollution plastique de ses cours d’eau et de ses plages.  

− Avec les informations de The Guardian