Ryan Gosling n’aime pas le nom de la poutine | 24 heures
/sdc

Ryan Gosling n’aime pas le nom de la poutine

Image principale de l'article Ryan Gosling n’aime pas le nom de la poutine

Même si le Canada anglais a essayé de nous la voler, tout le monde sait que la poutine est le plat national québécois.

• À lire aussi: Couronné restaurant avec «la meilleure poutine au Québec» sur TikTok, cet établissement est complètement envahi de clients

• À lire aussi: Un chroniqueur français se moque de la version québécoise des Chefs et, du coup, ça fait réagir

C’est pour ça qu’elle a un nom francophone. Poutine.

Par contre, quand vient le temps de le dire à haute voix, une grande partie des anglophones a du mal à le dire. Ils disent plutôt pou-teen. Mais pas Ryan Gosling.

Lors d’une tournée promotionnelle pour le film The Gray Man, l’acteur natif de London, en Ontario, était de passage dans les bureaux de Lad Bible. Il participait à une capsule dans laquelle il mangeait des collations «canadiennes» (pas vraiment) et britanniques.

Un des plats qu’il y savoure est la poutine, et il a tenu à préciser qu’il n'était pas fan du nom.

«Je n’aime pas le nom “poutine”. J’aimerais que ce soit autre chose», a affirmé l’acteur de 41 ans. On peut se douter que ça a rapport avec un certain président russe...

«Les Américains disent pou-teen.» Pas seulement les Américains, Ryan.

Malgré son dédain pour le nom, il a quand même pris la peine de bien le prononcer. Contrairement à l’entièreté du West Island.

En 2023, nous pourrons voir l’acteur interpréter Ken dans l’adaptation au grand écran de Barbie.

Aussi sur Le Sac de chips

s

s

s

Sur le même sujet