Le t-shirt d’un artiste à Osheaga dérange; le festival s’excuse | 24 heures
/sdc

Le t-shirt d’un artiste à Osheaga dérange; le festival s’excuse

Image principale de l'article Le t-shirt d’un artiste dérange; Osheaga s'excuse
Photo Instagram Osheaga

Si vous êtes allé à Osheaga 2022, vous avez peut-être vécu un petit malaise en voyant le rappeur Slowthai.

Bien que le festival ait connu beaucoup de succès durant la dernière fin de semaine de juillet, un petit événement a fait jaser.

• À lire aussi: Tous les looks des vedettes et influenceurs québécois à Osheaga 2022

• À lire aussi: Voici les endroits où Dua Lipa a «chillé» à Montréal

Lors de son concert, le rappeur Slowthai s’est présenté sur scène en étant vêtu d'un chandail avec un énorme svastika sur le torse. 

Évidemment, plusieurs personnes l'ont remarqué, après quoi les réseaux sociaux se sont enflammés.

De prime abord, certains ont donc cru que le chandail en question soutenait l’idéologie nazie. En revanche, le rappeur de 24 ans a affirmé, sur Twitter, qu’il voulait dire tout le contraire et qu’il s’excusait auprès des gens qui auraient pu en être vexés. 

C’est qu’il y aurait le mot destroy au-dessus de la croix gammée, en opposition claire au régime fasciste. 

De son côté, l’organisation d’Osheaga a pris le temps d’éclaircir le tout auprès du public sur sa page Instagram. 

À voir aussi sur Le Sac de Chips 

s

s

s