5000$ d’amende (ou 6 mois de prison) à ceux qui s’approcheront de l’arbre le plus haut au monde | 24 heures
/environment

5000$ d’amende (ou 6 mois de prison) à ceux qui s’approcheront de l’arbre le plus haut au monde

Vous rêvez de voir l’arbre le plus haut au monde? Eh bien, il faudra vous contenter de photos, puisque le séquoia californien est désormais interdit d’accès aux visiteurs. Et à ceux qui seraient tentés de s’en approcher: ils s’exposent à une amende de 5000$ ou à une peine d’emprisonnement de six mois. 

L’arbre vivant le plus haut du monde, un séquoia côtier de 115 mètres de haut nommé Hyperion, se trouve dans une zone isolée du parc national de Redwood, en Californie. 

Bien qu’il soit accessible par aucun sentier, de nombreux visiteurs se sont aventurés hors des sentiers pour l’atteindre, détruisant du même coup une partie de la forêt dense. 

Le piétinement des visiteurs a également entraîné la dégradation de la base de l’arbre et de la végétation environnante, signale le National Park Service (NPS) dans un communiqué publié la semaine dernière. 

Parc national de Redwood

Photo National Park Service

Parc national de Redwood

L’agence fédérale supplie «les amateurs d’arbres, les blogueurs et les adeptes de la marche en forêt» de rester sur les sentiers désignés et de respecter l’écosystème fragile de la zone fermée. 

«Les sentiers sociaux se sont multipliés, la quantité d’ordures a augmenté, on a vu des déchets humains et plus les gens s’approchent de l’arbre, plus ils créent de sentiers sociaux, et tout cela a des effets néfastes sur la végétation, sur les sols, et toutes les ordures restent là», a expliqué au Guardian le responsable des ressources naturelles du parc de Redwood, Leonel Arguello. 

Pour protéger Hyperion, les autorités ont déclaré la zone fermée et imposent désormais une amende de 5000$ et des peines allant jusqu’à six mois de prison aux personnes qui s’y rendront malgré l’interdiction. 

Un arbre «grand et maigre» 

Hyperion a été découvert par deux naturalistes amateurs en 2006. Nommé en l’honneur du titan dans la mythologie grecque, son nom signifiant «celui qui est au-dessus». Son âge est estimé entre 600 et 800 ans. 

En 2019, Guinness World Records a déclaré que l’arbre était le plus grand du monde. 

Depuis 2010, son emplacement exact a été partagé sur le web et des visiteurs ont commencé à faire des randonnées pour l’observer. 

Mais malgré la taille de l’arbre, les touristes qui atteignent Hyperion risquent d’être déçus, selon le NPS. Depuis sa base, il est en effet impossible de voir la cime de cet arbre «grand et maigre». Seules ses branches sont observables. 

«Le tronc d’Hyperion est petit par rapport à de nombreux autres séquoias anciens et sa hauteur ne peut être observée depuis le sol. Il y a des centaines d’arbres sur les sentiers désignés qui sont plus impressionnants à observer depuis la base de l’arbre», assurent les autorités du parc. 

Le NPS rappelle que les touristes ne sont pas la seule menace à laquelle les séquoias sont confrontés. Depuis 2015, des incendies de forêt ont endommagé un grand nombre d’arbres dans les parcs nationaux. 

En 2021, de multiples feux dans la région ont tué 10 à 14% de la population mondiale de séquoias géants.