Voici pourquoi c’est ben correct que Demi Lovato rechange ses pronoms | 24 heures
/bref

Voici pourquoi c’est ben correct que Demi Lovato rechange ses pronoms

Image principale de l'article Pourquoi c’est OK de changer ses pronoms
AFP

Vous êtes surpris par l’annonce de la chanteuse Demi Lovato, qui est revenue au pronom «elle» après avoir utilisé les pronoms They/Them («iel» en français) pendant plus d’un an? Elle n’a pourtant rien d’inhabituel. 

• À lire aussi: Pas facile pour une personne trans ou non binaire d’aller à la piscine

• À lire aussi: Laissez-faire le «bikini body» et portez ce que vous voulez, c’est l’été

«Les pronoms, ça change en fonction du ressenti de la personne, de son identité, de comment elle se sent. Ça peut fluctuer d’une personne à l’autre», explique le directeur général de l’organisme Interligne, Pascal Vaillancourt. 

Le spectre de l’identité de genre va bien au-delà de la binarité homme/femme, poursuit-il. La place qu’une personne occupe à l’intérieur de ce spectre peut donc varier, tout comme ses pronoms. 

Et si certaines personnes non binaires s’identifient davantage à l’un ou l’autre de ces genres traditionnels – et qu’elles ne remettent jamais en question le genre auxquelles elles s’identifient – pour d’autres, ça peut fluctuer, ajoute Pascal Vaillancourt. 

• À lire aussi: L’identité de genre au travail

• À lire aussi: Pourquoi c’est si important d’utiliser les bons pronoms

«Je me sens plus féminine»  

Rappelons qu’en 2021, Demi Lovato avait fait son coming out comme personne non binaire. 

«Dans la dernière année et demie, j’ai beaucoup travaillé sur moi-même. Dans ce cheminement, j’ai réalisé que je m’identifie comme non binaire. Je vais donc officiellement changer mes pronoms à "they/them" [iel]. Cela représente la fluidité que je ressens dans mon expression de genre et me permet de me sentir authentique à la personne que je suis, et que je continue de découvrir», avait-elle déclaré. 

Mais alors qu’elle participait au balado Spout Podcast, l’artiste a annoncé qu’elle utilisait de nouveau le pronom «elle». La chanteuse américaine a confié qu’elle se sentait récemment plus féminine et que pour cette raison, elle était retournée au pronom «elle». 

• À lire aussi: Laissez Britney partager des photos d’elle nue

Pour Pascal Vaillancourt, annoncer à ses proches − ou au monde entier, dans le cas de Demi Lovato − qu’on souhaite changer ses pronoms (ou revenir à ses anciens pronoms) est une bonne manière d’éviter les microagressions, comme se faire mégenrer. 

Mégenrer, c’est lorsqu’une personne emploie les mauvais pronoms pour parler de quelqu’un. 

Une vidéo qui pourrait vous intéresser: 

s