Vous pourriez recevoir un salaire de 100 000$ par année pour goûter des bonbons | 24 heures
/bref

Vous pourriez recevoir un salaire de 100 000$ par année pour goûter des bonbons

Vous avez la dent sucrée? Eh bien, l’entreprise canadienne Candy Funhouse a le job de vos rêves: testeur de friandises, avec un salaire annuel de 100 000$.

• À lire aussi: Travail hybride: un à deux jours au bureau par semaine sont idéals

• À lire aussi: Emballages de popsicles: est-ce que ça va au bac de récupération?

Candy Funhouse, qui est basée à Toronto, recherche son tout premier chef des confiseries. Parmi ses tâches: goûter 3500 produits par mois (ou 113 par jour), précise l’annonce publiée sur le réseau social LinkedIn.

Parmi les friandises populaires produites par la compagnie, on compte les Laffy Taffy, les Sour Patch Kids, les Reese’s et les barres chocolatées Kit-Kat.

Avez-vous ce qu’il faut?

Vous voulez tenter votre chance? Voici à quelles conditions vous devrez répondre. 

Les candidats devront d’abord être âgés de plus de 5 ans et résider aux États-Unis ou au Canada, précise l’entreprise. 

«Tout comme l’amour des bonbons, le poste n’a rien avoir avec l’âge, peut-on lire dans l’annonce. Tout ce qu’il faut, c’est une passion pour les bonbons, la culture pop et une dent sucrée.»

L’employé, qui doit n’avoir aucune allergie alimentaire, pourra travailler dans les bureaux de Candy Funhouse à Toronto ou à Newark, dans le New Jersey. Il pourrait même tester des friandises directement dans son salon: le télétravail est envisageable. 

D’ailleurs, les candidats devront suivre une formation exhaustive pour que l’entreprise puisse en apprendre davantage sur leur sens du goût. 

«Celui qui décrochera ce poste ferait mieux d’être prêt pour la ride de sa vie, et avoir du chocolat qui lui coule dans les veines», a déclaré dans un communiqué le PDG de Candy Funhouse, Jamal Hejazi.

Et la santé dentaire, elle?

«Ne mange pas trop de bonbons, tu vas avoir des caries»: cette phrase, vos parents vous l’ont sûrement répétée pendant votre enfance. 

Bonne nouvelle: le goûteur en chef pourra compter sur une bonne assurance dentaire, assure Candy Funhouse. 

Les candidatures sont acceptées jusqu’au 31 août prochain.