3 meurtres en 24 heures à Montréal et Laval, un suspect abattu: ce que l'on sait | 24 heures
/bref

3 meurtres en 24 heures à Montréal et Laval, un suspect abattu: ce que l'on sait

Image principale de l'article 3 meurtres en 24 heures, un suspect abattu
MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

L'individu qui aurait abattu gratuitement trois hommes au cours des dernières heures dans la grande région métropolitaine a été abattu par les policiers dans le terrain de stationnement d'un motel de Montréal.

• À lire aussi: Imprimées en 3D, des armes «fantômes» progressent ici et dans le monde

Pas lié au crime organisé

Le suspect qui a été abattu par la police ne serait pas lié au crime organisé et aurait pu avoir des troubles de santé mentale, a confirmé la directrice du SPVM, Sophie Roy.

Il aurait été abattu lors d’une confrontation avec des policiers sur le terrain du motel Pierre, dans l'arrondissement de Saint-Laurent. Le Bureau des enquêtes indépendantes va se charger de l’enquête sur cet événement.

MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

Ce nouveau développement devrait mettre fin à une série de meurtres qui a secoué la métropole depuis mardi soir.

Une 3e personne tuée à Laval

La plus récente victime est un jeune homme âgé dans le début de la vingtaine qui a été tué d’au moins une balle à la tête en pleine rue, mercredi soir, dans le quartier de Laval-des-Rapides.

La victime circulait vraisemblablement sur une planche à roulettes sur le boulevard Clermont lorsque le tireur a surgi, l’abattant froidement au beau milieu de la rue. Le décès du jeune homme a été constaté sur place.

Photo Agence QMI, Pascal Girard

Au moins un suspect aurait été vu en train de fuir les lieux après le crime.

Très rapidement, les policiers ont établi que ce crime crapuleux pourrait être relié aux deux meurtres gratuits commis la veille sur le territoire de Montréal.

Selon nos informations, tout porte à croire que les trois homicides seraient l’œuvre du même individu.

«Même description de suspect, même description de voiture», a confié une source policière qui n’est pas autorisée à parler aux médias.

D’ailleurs, le meurtre survenu à Laval a été commis selon le même modus operandi que les deux homicides survenus mardi soir, sur le territoire de Montréal.

Des victimes choisies au hasard 

Dans les trois cas, les victimes sont des hommes qui semblent avoir été choisis au hasard et qui ont été atteints par balle à la tête. Chaque fois, les victimes ont été tirées à bout portant et les meurtres ont été commis sur la voie publique.

Rappelons que mardi soir, deux hommes ont été assassinés sans raison apparente en l’espace de seulement une heure.

Le premier est le père de l’ancien champion du monde de boxe David Lemieux. André Fernand Lemieux, 64 ans, a été froidement abattu alors qu’il se trouvait dans un abribus à l’angle des boulevards Jules-Poitras et Deguire, dans l’arrondissement de Saint-Laurent.

Photo Agence QMI, Maxime Deland

À peine une heure plus tard, à 2,5 kilomètres de là, Mohamed Salah Belhaj, un travailleur de la santé de 48 ans, a lui aussi été assassiné sur la voie publique alors qu’il se rendait sur son lieu de travail, dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Pascal Girard/AGENCE QMI

«Les dernières 48 h ont été éprouvantes»

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a souligné le travail des policiers après que le suspect des trois meurtres survenus depuis mardi ait été abattu jeudi matin.

«Une fois de plus, notre police démontre son efficacité et son dévouement pour la sécurité des Montréalais. Merci au SPVM et [à] nos partenaires de la police de Laval et de la Sûreté du Québec. Les dernières 48 h ont été éprouvantes pour tout le monde», a déclaré Mme Plante sur Twitter.

«Les trois homicides survenus à Montréal et à Laval nous ont tous horrifiés. Nous sommes de tout cœur avec les familles des trois victimes», a renchéri la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, sur le même réseau social.