[En Images] Des légumes cultivés dans des serres installées 11 mètres sous l’eau | 24 heures
/bref

[En Images] Des légumes cultivés dans des serres installées 11 mètres sous l’eau

Image principale de l'article Des légumes cultivés dans des serres sous l’eau
PHOTO Giacomo d’Orlando via Instagram

Basilic, laitue, fraises, plants de cacao, légumes verts: voici ce qui est cultivé dans les six biosphères de plastique installées jusqu’à 36 pieds sous l’eau (près de 11 mètres) au large de la côte de Noli, au nord de l’Italie.  

• À lire aussi: Nouvelle vague de chaleur en France: le pays totalement touché par la sécheresse

• À lire aussi: L’humanité a consommé tout ce que la planète peut produire en un an

• À lire aussi: Une première plage carboneutre en France

Giacomo d’Orlando, un photojournaliste qui s’intéresse aux questions environnementales, a passé des mois à photographier Le jardin de Nemo. Pour y arriver, il a même dû s’initier à la plongée sous-marine.

Les serres du groupe Ocean Reef ont vu le jour en 2012. Le projet a été imaginé dans le but de réunir les deux passions du président de l’entreprise, l’ingénieur chimiste Sergio Gamberini, soit la plongée et le jardinage.

Ocean Reef soutient que les produits qui sont cultivés dans leurs serres sous-marines, qui sont destinés à la consommation humaine, possèderaient des niveaux plus élevés d’huiles essentielles et d'antioxydants. Les végétaux qui y poussent auraient également un goût plus pur et plus intense.

«J’ai eu l’impression, après avoir goûté une feuille de basilic, de manger une plante entière, a raconté au Washington Post le photographe Giacomo d’Orlando. Je n’ai jamais senti un basilic aussi parfait.»

Les biosphères

Mais comment Ocean Reef arrive-t-elle à faire pousser des légumes si profondément dans l'eau? 

D'abord, il faut savoir que les biosphères ne sont pas montées sous l’eau, mais sur la terre ferme. Les dômes, qui sont faits d’un polycarbonate léger et transparent, sont ensuite mis à l'eau. 

Une fois que les sphères sont au fond de l’eau, l’eau qui se trouve à l’intérieur est retirée à l’aide d’une pompe. Les serres sont ensuite maintenues au fond de l’eau grâce à des chaînes. Lorsqu’elles sont bien fixées, des plongeurs y installent l’équipement nécessaire pour la culture des végétaux. 

Les appareils du laboratoire sous-marin — qui servent par exemple à vérifier les niveaux d’O2, de CO2 et d’humidité et la température dans les serres — sont alimentés par énergie solaire. 

Le futur de l’agriculture?

L'objectif d'Ocean Reaf: créer un système agricole alternatif, spécialement dédié aux zones où les changements climatiques rendent la culture de plantes plus difficile.

L’an dernier, une quarantaine de plants ont poussé dans les serres sous-marines. 

«Ce projet nous donne l’espoir d’avoir trouvé un système agricole durable qui nous aidera à relever les nouveaux défis que posent les changements climatiques», avance le photographe sur son site web.

− Avec les informations du Washington Post