Vous ne devriez jamais vous faire livrer ces plats, selon une chef | 24 heures
/lifestyle

Vous ne devriez jamais vous faire livrer ces plats, selon une chef

Les crèmeries, cafés et dépanneurs sont maintenant faciles à trouver sur plusieurs apps de livraison; disons qu'on est loin de l'époque ou la pizza et le poulet étaient à peu près les deux seules options dans plusieurs villes lorsque venait le temps de se commander à manger!

• À lire aussi: Vers une baisse de 17% du prix des maisons au Québec

• À lire aussi: FedEx perd un cadavre lors d’une livraison et doit s’excuser après qu’un robot Twitter ait minimisé la chose

Il reste que ce n'est pas tous les repas qui arrivent chez nous dans un état optimal, disons. 

Dans une entrevue donnée au quotidien Insider, la chef Lizzy Briskin a dressé la liste de neuf repas qui sont à proscrire de la livraison. 

Les voici:

1. Les frites

AFP

La cheffe souligne que les frites atteignent leur pic de chaleur lorsqu’elles sortent de la friteuse, et que le délai de livraison dégrade significativement la qualité.

Notre avis: c'est clair que des frites molles, c'est loin d'être optimal. Mais on trouve défintivement que dans la poutine, ça passe. Le fromage a bien eu le temps de ramollir et la sauce vient toujours altérer la texture des frites, de toute façon. 

2. Des œufs

Là-dessus, on est d'accord avec elle. Les oeufs, ça résiste plutôt mal au transport, en général. 

En cours de déplacement, la cheffe affirme que les œufs tournés perdent leur centre jaune et leur texture. 

3. Des Nachos

Les ingrédients présents sur les croustilles font en sorte qu’elles deviennent molles et peu savoureuses, affirme la cheffe. 

On ne peut pas nier ça, mais en même temps, des nachos livrés en fin de soirée... on ne dit pas non.

• À lire aussi: Kylie Jenner dément les accusations d’un TikTokeur qui lui a livré de la nourriture

• À lire aussi: Le livreur Amazon qui a perdu son emploi après qu’une vidéo d’une femme sortant de son fourgon soit devenue virale brise le silence

4. Un smoothie

laurajstudio - Fotolia

Lorsque le smoothie vient d’être mélangé dans le malaxeur, il est frais et bien mixé. Dans la voiture, les aliments présents dans le breuvage peuvent se séparer l’un de l’autre, a mentionné la chef.

De notre côté, on a l'impression qu'il suffit de le brasser un peu pour régler le problème.

5. De la crème glacée

WENN

Là, on doit lui concéder ce point: la crème glacée fond rapidement et en fait donc une piètre candidate à la livraison.

Si on le peut, c'est donc 100% mieux de se déplacer dans une crèmerie.

• À lire aussi: Voici les meilleures crèmeries du Québec selon... vous!

6. Des aliments panés

Si vous cherchez des aliments croustillants, du poulet frit livré ne saura pas vous satisfaire, a affirmé Lizzy Briskin.

On n'est pas tout à fait d'accord. Des expériences de bonnes croquettes ou poulet frit livré, on en a plusieurs! 

7. Un sandwich au fromage

Dave Abel/Toronto Sun/QMI Agency

L’intérieur fromagé risque de se dissiper aux rebords du «grilled-cheese». «Faites-le chez vous et il sera meilleur que celui du restaurant», a-t-elle conseillé.

Bien d'accord là-dessus. Surtout que ça prend deux ingrédients.

• À lire aussi: Voici où boire les meilleurs affogatos à Montréal

8. Une soupe aux nouilles

Au cours de la livraison, les pâtes absorbent une bonne partie du bouillon, alors vous risquez de ne pas obtenir ce que vous vouliez initialement.

C'est pas faux, mais pas un drame non plus. Le goût du bouillon reste bien là.

9. Du saumon

AgenceQMI

Selon la chef, le saumon peut continuer à cuire dans la voiture et affecter la température initiale souhaitée par le cuisinier du restaurant. La règle s’applique pour les autres fruits de mer.

On commande rarement du saumon honnêtement, donc on lui concède ce point-là. 

À voir aussi:

s

s

Sur le même sujet