Elle inspire ses élèves grâce à son parcours atypique | 24 heures
/panorama

Elle inspire ses élèves grâce à son parcours atypique

Image principale de l'article Elle inspire ses élèves avec son parcours atypique
Laurence Breault-Clairoux, enseignante à l'EMICA

 

Après avoir voulu se réorienter en enseignement, Laurence Breault-Clairoux s’est vue refusée dans tous les programmes universitaires. Elle a finalement trouvé un poste de prof dans une école des métiers du Centre de services scolaire de Montréal, ce qui lui permet désormais de relier ses expériences passées à sa passion d’enseigner.

Laurence travaillait en administration à sa sortie de l’école lorsqu’elle a réalisé que son emploi ne la stimulait pas comme elle l’espérait. 

Mais elle a dû se rendre à l’évidence : ses avenues semblaient minces pour se réorienter, parce que son parcours difficile au collégial et à l’université avait laissé une trace dans son dossier étudiant.

Comme beaucoup de jeunes étudiants universitaires, Laurence Breault-Clairoux se cherchait professionnellement. Elle a passé ses trois années d’université à naviguer dans divers domaines. Résultat : la motivation manquait et les notes chutaient. 

« J’ai eu beaucoup de difficulté à performer, se souvient la Montréalaise, aujourd’hui âgée de 31 ans. Je travaillais plusieurs heures par semaine et je ne consacrais pas suffisamment de temps à mon étude. » 

Tout ce qui plaisait à Laurence à ce moment-là, c’était le soccer compétitif, un sport qu’elle a pratiqué pendant plus de 20 ans, et qui l’a poussée à coacher les soirs de semaine pendant huit ans. 

« La vérité, c’est que j’ai réalisé que je préférais coacher que de travailler dans un bureau ! », rigole-t-elle. 

En entraînant des équipes féminines au niveau secondaire, Laurence s’est découvert une passion pour l’accompagnement des jeunes. « Je portais plusieurs chapeaux : le rôle de coach, de grande sœur et de pédagogue scolaire », souligne-t-elle fièrement. 

Sauf qu’elle a été refusée dans tous les programmes d’enseignement. Jusqu’à ce qu’elle trouve un emploi d’enseignante en formation professionnelle à l’EMICA (École des métiers de l'informatique, du commerce et de l’administration), un établissement qui accorde autant d’importance à l’expérience qu’aux résultats académiques dans son corps enseignant.

Aujourd’hui, malgré les embûches de son parcours, sa passion lui a permis de retourner sur les bancs d’école pour compléter un baccalauréat en enseignement, dans lequel elle obtient une moyenne de A+. Comme quoi la persévérance peut être bénéfique.

L’expérience, moteur d’apprentissage

« Ce qui est intéressant à l’EMICA, c’est que le parcours de chaque enseignant vient influencer sa façon d’enseigner avec les élèves, tout en respectant les exigences du ministère. On peut leur parler de vraies mises en situation concrètes, parce qu’on a été à leur place », poursuit Laurence. 

Tout comme sur le terrain de soccer, son expérience parle aux élèves. « Les ateliers que je propose en classe sont directement liés à la réalité du marché du travail. Les élèves apprécient généralement ces mises en contexte : ça leur permet de se situer dans le métier », poursuit-elle. 

L’EMICA offre des diplômes d’études et des attestations de formations professionnelles en Soutien informatique, Lancement d’entreprise, Vente-conseil, Secrétariat avec des spécialisations en médical et en juridique ainsi qu'en Comptabilité.

Depuis 25 ans, l’école forme de jour comme de soir des professionnels qui trouvent rapidement un emploi dans leur domaine. Les formations offertes sont axées sur l’employabilité des élèves : la plupart des programmes incluent des stages en entreprise chez des partenaires de l’industrie.

Des élèves marquants

Le profil des élèves de l’EMICA est très diversifié : on y retrouve, entre autres, des cégépiens, des mères qui souhaitent retourner sur le marché du travail, des diplômés qui cherchent à se réorienter rapidement et beaucoup de nouveaux arrivants. « Quand les élèves rédigent leur CV et que je vois leur parcours de vie atypique, je me dis que c’est magnifique d’avoir un bassin d’élèves aussi varié », indique l’enseignante.

Ce qu’elle préfère de son métier ? Voir l’élève prendre de l’assurance au fil de son parcours. « Entre le jour 1 et la fin de la formation, on voit une énorme différence ! On outille beaucoup les élèves pour tout ce qui touche au savoir-faire, mais il y a tout le savoir-être qui est aussi super important », souligne Laurence.

Avec l’aide de ses collègues et du technicien en travail social, Laurence s’assure que les élèves tirent le plus possible de leur parcours, qui s’échelonne sur une courte période de 4 à 18 mois, à travers du mentorat, des périodes de récupération et de la mise à niveau.

Laurence se souvient d’une élève d’origine africaine qui retournait sur les bancs d’école après avoir été maman à la maison.

« Au début, elle baissait souvent le regard quand je lui parlais. Honnêtement, elle a eu de la difficulté à s’intégrer, mais à la fin de son parcours, elle pouvait me regarder dans les yeux ! On avait créé une belle complicité : lors de notre dernier cours, elle a fait un beau discours devant tout le groupe pour me remercier. Elle m’a dit que j’avais vraiment eu un impact sur sa vie », se rappelle l’enseignante avec émotion.

Des bancs d’école à ceux de la maison

Depuis la pandémie, l’EMICA offre, en plus de ses formations en classe, des formations en ligne (FEL) avec des enseignants en direct.

« C’est comme assister à des cours en présentiel, mais de la maison », résume Laurence Breault-Clairoux, qui indique également que tous les outils technologiques, comme l’ordinateur portable, sont prêtés pour la durée des études de chaque élève. 

De plus, la direction de l’école a mis sur pied une nouvelle formule – la formation autonome à distance (FAAD) – pour les élèves en comptabilité qui souhaitent avancer à leur rythme de façon plus indépendante.

Les inscriptions en formation professionnelle sont ouvertes tout au long de l’année. Profitez de la rentrée pour passer à l’action ! Pour en apprendre davantage sur les différents programmes, retrouvez toute l’information nécessaire en ligne.