Élections: le PQ promet de réduire de 45% les émissions de GES du Québec | 24 heures
/environment

Élections: le PQ promet de réduire de 45% les émissions de GES du Québec

Image principale de l'article Le PQ veut réduire de 45% les émissions de GES
ANNABELLE BLAIS / JOURNAL DE QUÉBEC / AGENCE QMI

Le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon a dévoilé mardi son plan de 21 milliards $ pour la lutte contre les changements climatiques afin de réduire de 45 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) en sol québécois et de 10 % à l’international d’ici 2030.

• À lire aussi: Le PQ propose une passe de transport en commun illimité à 365$

• À lire aussi: Que pensent les partis du nouveau projet de REM de l’Est?

Pour ce faire, le Parti québécois (PQ) prévoit donc d’investir 3 milliards $ par année.

Rappelons que la cible gouvernementale est une réduction de 37,5% par rapport au niveau de 1990, quand celle du PQ est établie par rapport au niveau de 2010. 

«Faisons du Québec un pays plus vert, plus sain; faisons-en une référence mondiale en matière d’innovations environnementales, lesquelles toucheront les milieux de vie et la qualité de l’air, certes, mais aussi les transports, les industries, les bâtiments et l’emploi», a-t-il indiqué lors d’un point de presse en sol montréalais.

Atteindre la cible de la COP26

Le Parti québécois promet ainsi de ramener à 44 mégatonnes de CO2 les émissions québécoises de GES, une mesure qui permettrait d’atteindre la cible identifiée lors de la COP26 à Glasgow, selon le parti.

• À lire aussi: Climat: voici à quoi servent réellement toutes les conférences, sommets et rencontres internationales

«Pour y arriver, chaque secteur de l’économie sera mis à contribution et aura des objectifs sectoriels et intermédiaires à atteindre», a précisé M. St-Pierre Plamondon.

La proposition d’une PasseClimat a aussi été mise de l’avant afin de rendre l’accès aux transports plus abordable, puisque la majorité des réductions de GES auront lieu dans le domaine des transports. C’est le secteur qui émet le plus de GES au Québec, comptant pour plus de 43% des émissions totales de la province.

En plus de réduire ces émissions au Québec, le PQ souhaite participer à la réduction des émissions mondiales de carbone à hauteur de 10%.

À voir aussi:

s