Une vedette du soccer et son entraîneur se moquent des GES émis par le jet privé de l'équipe | 24 heures
/bref

Une vedette du soccer et son entraîneur se moquent des GES émis par le jet privé de l'équipe

Image principale de l'article Le PSG se fout des émissions de ses voyages en jet

L’entraîneur du Paris Saint-Germain (PSG) ne s’est pas fait d’amis chez les environnementalistes lorsqu'il s'est moqué des émissions de gaz à effet de serre (GES) générées par son équipe, laquelle a opté pour le jet privé plutôt que pour le train afin de faire l’aller-retour Paris-Nantes, le week-end dernier.

• À lire aussi: Une star française du soccer aurait été escroquée de 13 millions d'euros par son frère

• À lire aussi: Une vedette du foot visée par des commentaires homophobes 

Christophe Galtier n'a pas semblé apprécier la question des journalistes, lundi. 

Ces derniers ont demandé à l'entraîneur de réagir à la polémique entourant la diffusion d'une vidéo sur Twitter dans laquelle il est possible d'apercevoir certaines têtes d’affiche du PSG confortablement assis dans le jet de l'équipe. 

«Ce matin, on a discuté avec la société avec laquelle on fait nos déplacements pour savoir si on ne pouvait pas se déplacer en char à voile», a-t-il répondu, lors d’une conférence de presse tenue ce lundi. 

Cette réponse a semblé faire rire l’attaquant Kylian Mbappé, qui accompagnait son entraîneur.

«Et vous, les jets privés, le jet Paris-Nantes, vous en pensez quoi?», a demandé un journaliste au joueur. «Oh, j’en pense rien, moi», a simplement rétorqué le joueur vedette de 23 ans, tout sourire, avant de partir.

Dimanche, le directeur de la branche TGV et Intercités de la société ferroviaire française SNCF, Alain Krakovitch, a interpellé le onze parisien sur son choix de transport pour aller à Nantes.  

«Paris-Nantes est en moins de deux heures en TGV, je re-re-renouvelle notre proposition d’offre TGV adaptée à vos besoins spécifiques, pour nos intérêts communs: sécurité, rapidité, services et écomobilité», écrit-il sur Twitter. 

Un tollé politique

La pirouette ironique de l’entraîneur de PSG a suscité de vives critiques chez les partisans, mais aussi au sein de la classe politique. 

«La réaction de Christophe Galtier et de Kylian Mbappé montre à quel point ils sont très loin des enjeux de réchauffement climatique», a critiqué mardi la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher.

Pour sa part, la mairesse de Paris, Anne Hidalgo, a vivement critiqué les propos de l’entraîneur. 

«Non, mais ça va pas, de répondre des trucs pareils???? On se réveille, les gars???», a-t-elle écrit. 

En se montrant détaché des questions environnementales, Mbappé a en tout cas raté une occasion d’apparaître comme un «excellent ambassadeur» pour promouvoir de meilleures pratiques, estime la climatologue Valérie Masson-Delmotte, lors d’une entrevue sur les ondes de France Inter. 

«Les propos qu’il peut avoir, les gestes qu’il aura, ça aura une influence largement supérieure à tout ce que les scientifiques peuvent dire ou faire, parce qu’il fait rêver, il inspire de nombreuses personnes.»

– Avec les informations de l’AFP