5 choses à savoir sur Camilla, la nouvelle reine consort d’Angleterre (et épouse du roi Charles III) | 24 heures
/bref

5 choses à savoir sur Camilla, la nouvelle reine consort d’Angleterre (et épouse du roi Charles III)

Image principale de l'article Ce qu'on sait de Camilla, nouvelle reine consort
AFP

Les néophytes de la famille royale ne le savent peut-être pas, mais Camilla Parker Bowles a longtemps été mal aimée du peuple britannique... et même de sa belle-famille. Voici cinq choses sur la nouvelle reine consort d’Angleterre, bras droit et confidente du roi Charles III. 

• À lire aussi: Quand aura lieu la cérémonie de couronnement de Charles III, nouveau roi d'Angleterre (et du Canada)?

• À lire aussi: Voici ce qui se passait au Québec lorsque Elizabeth II est devenue reine

1. Elle a failli ne jamais devenir reine consort

Contrairement au roi, la reine consort ne détient pas de pouvoirs politiques. 

Camilla aura donc un rôle similaire à celui du prince Philip, le mari d’Elizabeth II, qui est décédé en avril 2021, soit d'offrir de la compagnie et un soutien moral et pratique au monarque, rappelle le site web de la famille royale. 

AFP

La duchesse de Cornouailles, devenue reine consort, a toutefois bien failli passer à côté de ce dernier titre. 

Elizabeth II ne lui a en effet donné sa «bénédiction» qu'en février dernier, souhaitant «sincèrement que, le moment venu, Camilla soit connue sous le nom de reine consort alors qu’elle continuera ses loyaux services».

2. Elle est issue de la grande bourgeoisie

La richesse et le luxe ne sont pas étrangers à Camilla, qui est issue de la grande bourgeoisie britannique.

Ayant grandi dans le Sussex, dans le sud-est du pays, elle est la fille aînée d’un ancien officier de l'armée britannique qui s'est reconverti dans le commerce du vin. 

AFP

La nouvelle reine consort a d'ailleurs des liens avec la famille royale. Elle est l’arrière-petite-fille d’Alice Keppel, une des maîtresses du roi Édouard VII, l’arrière-arrière-grand-père de Charles. Elle a fait la connaissance de Charles en 1971, les deux baignant dans les mêmes cercles sociaux.   

3. Elle est divorcée et mère de famille

Alerte au divulgâcheur: le roi Charles III n’est pas le premier mari de la reine consort! Camilla Shand – c'est son nom de jeune fille – a épousé en 1973 un dénommé Andrew Parker Bowles, lui aussi issu de la bourgeoisie. Le couple s'est divorcé en 1995.

Andrew Parker Bowles

Copy Photo

Andrew Parker Bowles

De ce premier mariage sont nés deux enfants: Thomas et Laura. Camilla est aujourd'hui grand-mère de cinq adolescents.

• À lire aussi: Le prince Charles aurait accepté une valise avec 1 million d'euros de l'ancien premier ministre du Qatar

• À lire aussi: Un homme qui affirme être le fils illégitime du Prince Charles et Camilla partage une photo

4. Elle était surnommée «Rottweiler» par Lady Di

Avant que Charles ne s’engage dans la Royal Navy, lui et Camilla ont eu une relation intime. Après son mariage avec Andrew Parker Bowles, la reine consort a encouragé le prince de Galles, qui était dans les faits célibataire, à épouser Diana Spencer, en 1981.

Charles et Camilla ont toutefois repris leur liaison malgré leur mariage respectif. 

Diana Spencer, la reine Elizabeth II et le prince Charles, en 1981

AFP

Diana Spencer, la reine Elizabeth II et le prince Charles, en 1981

Camilla a longtemps été considérée comme une briseuse de ménage par les Britanniques, puisqu’elle était la maîtresse du prince de Galles lorsqu’il était marié avec la princesse Diana. Cette dernière, qui avait vite compris que Camilla était le grand amour de Charles, l’avait d’ailleurs surnommée la «Rottweiler». Ce surnom la suivra pendant des années. 

Sa popularité s’est depuis renforcée, mais elle reste l’un des membres les moins aimés de la famille royale, à seulement 40% d’opinions favorables, selon un sondage YouGov de 2022.

5. Elle est mariée à Charles III depuis 2005

Après le divorce de Charles et Diana, en 1996, Camilla a recommencé à s’afficher (lentement, mais sûrement) aux côtés de son amour de longue date. En 2005, ils se sont mariés civilement à Windsor. La reine Elizabeth II n’avait alors pas souhaité assister à ce mariage civil.

AFP

Après plusieurs années troubles avec la famille royale, la duchesse de Cornouailles, qui a toujours refusé le titre de princesse de Galles, trop associé à Diana, s’est fait offrir en janvier 2022 le titre de «dame de l’Ordre de la Jarretière» par sa belle-mère, le plus prestigieux de la chevalerie britannique.

À voir aussi:

s

Sur le même sujet