Le monde entier est ému par une famille québécoise qui s’empresse de faire le tour de la planète avant que 3 de leur 4 enfants ne perdent la vue | 24 heures
/sdc

Le monde entier est ému par une famille québécoise qui s’empresse de faire le tour de la planète avant que 3 de leur 4 enfants ne perdent la vue

s

Des médias de partout sur Terre relaient la touchante histoire d’une famille du Québec.

Comme TVA le rapportait en mars dernier, Édith Lemay, Sébastien Pelletier et leurs quatre enfants sont présentement en train de faire un périple autour du monde.

• À lire aussi: Guillaume Latendresse a ENCORE pêché un maudit gros poisson en Gaspésie

Ce qu’il y a de particulier de leur démarche, c’est qu’ils veulent «leur montrer le monde pendant qu’il est encore temps».

En effet, trois des quatre jeunes sont atteints de rétinite pigmentaire, une maladie génétique qui s’attaque aux cellules de la rétine.

Il est malheureusement inévitable que leur vue s’atténuera progressivement, jusqu’à ce qu’ils soient entièrement non-voyants.

«C’est quelque chose qui est graduel, c’est au cours de leur vie, ils ont déjà perdu la vision de nuit et tranquillement ils vont perdre leur champ visuel et la cécité complète peut arriver dans 10, 20 ou 30 ans, nous n’en avons aucune idée. C’est pour ça qu’on en profite maintenant pendant qu’on est certain que leur vision est encore bonne», expliquait la maman Édith Lemay à TVA, au printemps.

• À lire aussi: Le VUS de The Offspring prend feu sur l'autoroute 20 alors qu'ils étaient en route pour Rimouski

Le compte Instagram qu’elle a mis sur pied pour documenter leur grand voyage semble toutefois avoir contribué à faire faire un tout autre tour du monde à la famille.

En effet, de grands médias américains et britanniques se sont intéressés à leur récit et partout sur la planète des découvrent l’émouvant projet des Lemay-Pelletier et de de leur page Instagram «pleinleursyeux».

La maman a notamment offert une entrevue à CNN, à qui elle a déclaré, en parlant de sa fille Mia: «Je vais remplir sa mémoire visuelle avec les meilleures et les plus belles images possibles.»

Capture d'écran


On les a aussi vus dans le Daily Mail.

Capture d'écran

Dans The Independent...

Capture d'écran

Et dans The Guardian (entre autres)...

Capture d'écran



«Nous nous concentrons sur les paysages», a expliqué le papa Sébastien Pelletier à CNN. «Nous nous concentrons aussi beaucoup sur la faune et la flore. Nous avons vu des animaux incroyables en Afrique, mais aussi en Turquie et ailleurs».

• À lire aussi: Elle revient de vacances et trouve 18 scorpions dans sa valise

Présentement en Indonésie, après être passés par la Namibie, la Tanzanie, la Zambie et la Mongolie, ils espèrent que ce long voyage puisse apprendre la résilience à leurs enfants, puisqu’ils en auront bien besoin au fur et à mesure que leur vue diminuera.

«Nous essayons donc vraiment de leur faire voir des choses qu'ils n'auraient pas vues chez eux et de vivre les expériences les plus incroyables.»

C’est admirable.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet