Voici à combien s'élèvent les actifs des chefs de partis | 24 heures
/portemonnaie

Voici à combien s'élèvent les actifs des chefs de partis

Image principale de l'article Voici à combien s'élèvent les actifs des chefs
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Tous les chefs de parti ont accepté de dévoiler leurs actifs. Dominique Anglade du PLQ remporte la palme, devant François Legault de la CAQ. Celle qui aspire à devenir première ministre le 3 octobre prochain possède des actifs de 12,5 millions $.

• À lire aussi: Québec 2022 : comment faire votre inscription sur la liste électorale?

La cheffe libérale et son mari Helge Seetzen possèdent des placements non enregistrés de 8,5 millions $ dans diverses entreprises, un million en REER, 209 000$ dans un REE et 212 000$ en CELI pour des placements totaux d’environ 10 millions $.  

Dominique Anglade possède également trois résidences. La principale située à Montréal d’une valeur de 3 millions $, une autre à Vancouver d’un million $ et un condo qu’elle a acheté lorsqu’elle était jeune d’une valeur de 450 000$. Elle loue son condo et sa maison secondaire. Le solde hypothécaire est de 1,9 million $. 

Après cette soustraction, la fortune de la famille Anglade s’élève à 12,5 millions $ 

La cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade

Photo Nicolas Lachance

La cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade

Moins pour Legault

François Legault arrive au deuxième rang. Il y a 4 ans, les actifs du premier ministre sortant frôlaient les 10 millions $.  

Alors qu’il réclame un second mandat à la population, M. Legault détient avec sa conjointe Isabelle Brais des actifs de 7,8 millions $. 

Selon Cogeco, François Legault a fait un don privé de 1,5 million $. Les détails de ce don n’ont pas été révélés par le politicien. C’est pour cette raison que les actifs de M. Legault et Isabelle Brais sont moins élevés qu’en 2018.  

Les documents fournis par son équipe indiquent que le chef de la CAQ a 6,35 millions $ placés dans un Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR).  

Le couple a vendu l’an dernier sa résidence d'Outremont afin de s’acheter un luxueux condo, toujours sur l’île, évaluée à 3,2 millions $. Le solde de l’hypothèque s’élève 1,7 million$.  

Les revenus du premier ministre sont de 479 500$, soit 219 500$ en salaire et 260 000$ pigés dans son FERR. 

Le premier ministre sortant
et chef de la CAQ, François Legault.

Photo Marc-André Gagnon

Le premier ministre sortant et chef de la CAQ, François Legault.

Duhaime reste flou

Le chef conservateur a transmis à Cogeco des «informations parcellaires et difficiles à vérifier».  

Pour sa part, le chef conservateur dit avoir des actifs totalisant 3,74 millions $. Il détiendrait trois immeubles hypothéqués à hauteur d’un million $.  

Le premier serait évalué à 805 000$, le deuxième à 387 000$ et le dernier à 675 000$. 

De passage au micro de Paul Arcand mardi matin, Éric Duhaime a affirmé ne percevoir aucun loyer dans ces trois immeubles. 

Le chef conservateur détiendrait également une entreprise évaluée à 700 000$. Il posséderait enfin des placements de 800 000$, et 375 000 $ dans son compte courant. 

Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime

Photo Agence QMI, Marcel Tremblay

Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime

Un comptable pour PSPP

Le chef du parti québécois Paul St-Pierre Plamondon est le seul chef qui a fourni ses états financiers signés par un comptable agréé. Ses actifs totaux sont estimés à 1,1 million $, mais une fois qu’on déduit les hypothèques, marge et solde de crédits, les actifs nets sont plutôt de 410 450$. 

Par exemple, il a des revenus totaux de 143 000 $, dont 128 000$ comme salaire payé par le parti québécois. Il a également 98 000$ dans un compte ainsi que des placements de 34 000$ chez Desjardins et 65 000$ à la FTQ. Il n’a aucun placement à l’étranger. 

Il a trois propriétés et un terrain dont les valeurs totalisent près de 930 000$, soit une résidence personnelle de Château-Richer (95 000$), une propriété locative à Québec (525 000$), une autre propriété locative à Montréal (247 950$) et un terrain au Témiscamingue (60 000$). 

Les hypothèques sur ces propriétés totalisent 693 000$. À ce passif s’ajoutent un solde de crédit de 8500$ et une marge de crédit de 13 000$. 

Le chef Paul St-Pierre Plamondon et la candidate dans Taschereau Jeanne Robin.

Photo Annabelle Blais

Le chef Paul St-Pierre Plamondon et la candidate dans Taschereau Jeanne Robin.

GND ferme la marche

Le nouveau papa de 32 ans est copropriétaire d’un duplex à Montréal. Sa part est évaluée à une valeur de 297 000$, avec un solde hypothécaire de 252 336$, selon Cogeco. 

Le salaire du chef parlementaire de Québec solidaire s’élève à 158 296$.  

En incluant son CELI de 18 991$ et ses cotisations au régime de retraite de l'Assemblée nationale de 40 630$, Gabriel Nadeau-Dubois de Québec solidaire détient des actifs nets d’environ 104 285$.  

Ceux de Manon Massé sont de 394 865$ 

Le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, aux côtés de sa co-porte-parole, Manon Massé.

Photo d'archives, Agence QMI

Le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, aux côtés de sa co-porte-parole, Manon Massé.

-Avec la collaboration de Marc-André Gagnon et Patrick Bellerose, Bureau parlementaire  

Sur le même sujet