Helene Boudreau en pleurs critique un site de potins qui a publié des vidéos post-réduction mammaire sans son consentement | 24 heures
/sdc

Helene Boudreau en pleurs critique un site de potins qui a publié des vidéos post-réduction mammaire sans son consentement

Image principale de l'article Helene Boudreau en pleurs critique un site

La productrice de contenus érotiques Hélène Boudreau en a beaucoup sur le cœur.

• À lire aussi: Hélène Boudreau a fait retirer ses implants mammaires et une découverte navrante l'attendait

Celle qu’on connaît sous le surnom de «fille de l’UQAM» reproche à un site de potins d’avoir publié des vidéos d’elle sans son consentement.

Dans une série de stories destinées à tous ses abonnés jeudi matin, elle indique que Simon, le responsable de la populaire page Instagram de ragots, lui aurait manqué de respect.

Des vidéos pour amis proches seulement

Boudreau explique que quelques heures plus tôt, elle avait publié une série de stories destinée à ses «amis proches» dans lesquelles elle montre le résultat de sa récente réduction mammaire. Dans ladite vidéo, elle était déçue de constater que ses seins n’étaient pas beaucoup plus petits qu’avant.

Il faut savoir que lorsqu’on publie des stories éphémères pour des amis proches, ni le grand public ni le reste des abonnés ne peuvent les voir.

Selon ce que la fille de l’UQAM rapporte, la vidéo aurait été extraite de son compte et republiée sous forme de TikTok, puis intégrée sur le site de potins, disponible pour tous.

En larmes, elle raconte qu’elle considérait l’administrateur de la page comme un de ses «amis» qui avait réussi à lui inspirer confiance. Après avoir constaté que ses vidéos étaient maintenant publiques, elle affirme avoir écrit au propriétaire de la page pour qu’il retire la vidéo, mais il l’aurait envoyée promener. «Il m’a dit qui s’en cali**ait» raconte la jeune femme.

s

Elle précise qu’elle n’est pas la première personnalité à avoir eu des problèmes avec ce site de potins. Boudreau a aussi indiqué qu’elle avait bloqué et supprimé l’individu en question des réseaux sociaux.

«Je ne souhaite de mal à personne, mais j’espère que le karma va le rattraper.»

• À lire aussi: Élections 2022: Hélène Boudreau a sa propre pancarte électorale pour la CAQ

Une chirurgie à reprendre

En plus de décocher quelques flèches aux potineurs professionnels, Hélène Boudreau précise aussi quelques informations. Son chirurgien plastique a fait une «bonne job» en lui retirant ses implants. Mais comme elle préférait ne pas subir de redrapage des seins pour ne pas se retrouver avec de grosses cicatrices, elle n’a pas pu obtenir une nouvelle poitrine aussi petite qu’elle aurait souhaité.

Elle mentionne donc qu’elle devra refaire une autre opération pour revenir à un bonnet B ou C. 

Aussi sur le Sac de chips:

s

s

s

Sur le même sujet