Grâce à Duhaime, on a appris une nouvelle figure de style et la réplique du jour sur Twitter | 24 heures
/sdc

Grâce à Duhaime, on a appris une nouvelle figure de style et la réplique du jour sur Twitter

Image principale de l'article On a appris une nouvelle figure de style

C'est l'heure de votre moment préféré: notre tour d'horizon des petites choses qui sont passées sous le radar, dans les dernières heures, lors de la campagne électorale.

Si vous avez écouté le débat Face à face Québec 2022, ce jeudi, vous avez peut-être encore les oreilles qui sillent.

• À lire aussi: Le Bloc Pot existe encore même si le pot est légal et on a parlé à son chef pour savoir pourquoi

Comme l'ont fait remarquer de nombreux Québécois sur les réseaux sociaux, c'était une véritable cacophonie et nous avons compilé pour vous les meilleurs pires extraits.

s

Il est important de noter que c'était la première fois que l'on voyait Pierre Bruneau depuis sa retraite comme chef d'antenne.

On s'est quand même couchés moins niaiseux qu'en nous levant parce que, bien n'ait pas appris grand chose sur les plateformes des différents partis, on a néanmoins fait la découverte d'un aspect de la langue française que nous ne connaissions pas.

Lorsque GND a dit au chef du parti Conservateur: «Monsieur Duhaime, présentez-vous comme gouverneur du Texas, vous serez à votre place» et que ce dernier a répondu: «Moi, monsieur Nadeau-Dubois, je ne vous insulterai jamais. Je ne vous dirai jamais de vous présenter à Cuba», il s'agissait là d'une prétérition.

• À lire aussi: Une candidate qui fait de la porno, des pubs dans le métavers et toutes les histoires captivantes de la campagne électorale

En effet, comme l'a souligné le journaliste du Journal de Québec Taïeb Moalla, une prétérition est une figure de style qui consiste à parler de quelque chose en prétendant qu’on n’en parle pas. 

Un autre bel exemple de prétérition pourrait être «On n'est pas ici pour vous dire que le 3e lien est une mauvaise idée.»

Mais, dans le fond, ça serait impossible de se faire une idée puisqu'il n'y a a jamais eu d'étude sur le projet de tunnel à tunnel à quatre voies proposé par la CAQ.

• À lire aussi: Legault: «un petit politicien bas de gamme», la santé de la Reine et toutes les autres histoires captivantes de la campagne électorale

François Legault a en effet admis, au lendemain du débat, qu'aucune étude ne s'était penchée sur le projet qu'il propose.

GND n'allait certainement pas manquer l'occasion de critiquer une fois de plus le projet de 3e lien entre Québec et sa rive sud.

Parlant de critique, la réplique du jour appartient au candidat du Parti Québécois dans Rosemont Pierre-Luc Brillant, qui a ramassé Simon Jolin-Barrette sur Twitter.

Sur ce, bonne journée. À demain, à la même chips-heure, sur le même chips-site.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet