Le premier chanteur masqué est éliminé, et l'on n'aurait jamais cru voir cette personne à l’émission | 24 heures
/sdc

Le premier chanteur masqué est éliminé, et l'on n'aurait jamais cru voir cette personne à l’émission

Image principale de l'article On ne croyait pas voir cette personne à l’émission

ATTENTION: ce texte contient des divulgâcheurs de l'épisode de Chanteurs masqués du 18 septembre.

Si vous avez été parmi ceux qui ont regardé le premier épisode de la deuxième édition de l’émission Chanteurs masqués sur TVA, vous êtes probablement encore en train de ramasser votre mâchoire par terre.

Si vous ne l’avez pas écouté, vous n’êtes pas prêt pour ce qui suit.

La saison a débuté en lion par l’Éléphante Yéyé, qui nous a chanté une version très bluesy de I Lost My Baby, de Jean Leloup.

Ensuite, le Bébéluga nous a fait partager sa passion pour Sam Breton en reprenant un classique de Les BB.

Par la suite est venu le temps que le Cocktail Tiki prenne la scène.

La boisson a chanté My Way, de Frank Sinatra, comme si sa vie en dépendait. Quand les quatre enquêteurs ont lancé leurs prédictions, il n’y a pas eu de consensus clair, et personne n’avait l’air trop confiant en sa réponse.

Denise Filiatrault, Anne-France Goldwater, Nathalie Petrowski et FouKi (oui, Stéphane Rousseau essaie encore d’être comique) sont les noms qui sont sortis.

Ensuite, on a eu droit à deux autres prestations, soit Don’t Stop Me Now, chanté par Super Loutre, et Never Enough de la Reine du jour et de la nuit.

À la fin de la soirée, le public sur place a voté pour savoir quel chanteur masqué allait devoir être démasqué et quitter l’aventure. Vous vous doutez sûrement que c’est le Cocktail Tiki qui a été choisi.

Juste avant que la mascotte doive retirer sa tête pour dévoiler son identité au Québec en entier, Sam Breton a eu une idée soudaine et a affirmé qu’il croyait que c’était Denise Bombardier.

Et Sam Breton avait raison.

Dans le costume se trouvait en effet la chroniqueuse, auteure et animatrice de 81 ans!

• À lire aussi: J’ai appelé Denise Bombardier pour savoir ce qu’elle pensait des gens qui se font tatouer son visage sur leur corps

Malgré que ce soit un des plus gros contre-emplois de l’histoire de la télé québécoise, Mme Bombardier semble tout de même s’être amusée. Elle a même révélé que son choix de deuxième chanson (dont elle n’aura malheureusement pas besoin) était déjà fait: c’était Non, je ne regrette rien.

En tout cas. Nous, on ne l’avait pas vu venir.

Chanteurs masqués est accessible en rattrapage sur TVA+.

Aussi sur Le Sac de chips

s

s

s

Sur le même sujet