Léa Clermont-Dion dénonce l’intervention malaisante de Guillaume Lemay-Thivierge aux Gémeaux | 24 heures
/bref

Léa Clermont-Dion dénonce l’intervention malaisante de Guillaume Lemay-Thivierge aux Gémeaux

Image principale de l'article Léa Clermont-Dion dénonce l’intervention de GLT
PAUL DUCHARME / COURTOISIE

L’auteure et documentariste Léa Clermont-Dion dénonce l’intervention malaisante de Guillaume Lemay-Thivierge, qui est monté sur scène lors du Gala des prix Gémeaux, dimanche soir, pour passer un message un brin décousu.

• À lire aussi: Véronique Cloutier réagit à l'interruption de Guillaume Lemay-Thivierge

• À lire aussi: Guillaume Lemay-Thivierge est revenu sur la saga entourant son statut vaccinal à La Tour

Sur Facebook, celle qui est derrière le documentaire Je vous salue salope – la misogynie au temps du numérique revient sur la controverse. 

«Je respecte le débat, mais j’ai trouvé cela dommage, car on mettait ENFIN en lumière le travail formidable de documentaristes de l’ombre ayant un réel impact dans la société québécoise», a-t-elle écrit dans un message publié lundi matin. 

Dans sa publication Facebook, elle en a profité pour mentionner «par principe» les productions documentaires primées par l'Académie des Gémeaux «qui auraient dû être célébrées» si Guillaume Lemay-Thivierge n'avait interrompu le gala télévisé.  

• À lire aussi: Se mettre dans la peau d’une victime de cyberviolence et de misogynie

Irruption sur scène 

Rappelons que le comédien et animateur a fait irruption sur scène, alors que Véronique Cloutier lançait un segment consacré aux documentaires. GLT a d'abord parlé de l'importance d'aller voter aux élections provinciales, avant de parler de l’Académie des Gémeaux. Il est finalement revenu à mots couverts sur la controverse vaccinale qui l’a visé l’an dernier.

Photo Courtoisie, Eric Myre

«C’est important de voter avec son cœur. De prendre son temps pour bien tout regarder avant de choisir...», a-t-il lancé sur scène. 

«Merci, Guillaume, pour ce message “du cœur”. OK, j’allais vous dire que je trempais dans le milieu du documentaire depuis un bout et tout ça. J’avais une bonne joke, fak on va scrapper ça», a enchaîné Véronique Cloutier.    

L'animatrice a ensuite donné la place à Léa Clermont-Dion et Ingrid Falaise, qui avaient été choisies pour remettre le Prix de la meilleure série dramatique. 

À VOIR AUSSI: 

s