PSPP critique l’absence de la CAQ et Anne Casabonne a eu un petit oubli | 24 heures
/sdc

PSPP critique l’absence de la CAQ et Anne Casabonne a eu un petit oubli

Image principale de l'article PSPP critique l’absence de la CAQ

C'est l'heure de PERDUS EN CAMPAGNE: notre tour d'horizon des petites choses qui sont passées sous le radar, dans les dernières heures, lors de la campagne électorale.

• À lire aussi: Les camions sont fâchés contre Legault et le bon coup de Dominique Anglade

• À lire aussi: Dominique Anglade admet qu'elle n'est pas drôle et la Kack de QS dans Rimouski

• À lire aussi: La CAQ a une page de memes et c'est aussi drôle que vous pouvez l'imaginer

Dans notre chronique de mercredi, nous avons mentionné que la CAQ était plutôt absente dans cette campagne. Visiblement, nous ne sommes pas les seuls à l’avoir remarqué.

Dans une publication Facebook, le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, a accusé le parti de François Legault de ne pas participer aux débats et autres initiatives citoyennes, en mettant le blâme sur «la haute direction caquiste».

«Si les candidats et les députés caquistes n'ont pas le droit de parole, comment voulez-vous qu'ils défendent les intérêts des citoyens de leur circonscription?»

Pendant ce temps-là, le chef conservateur, Éric Duhaime, a nié être au courant du convoi anti CAQ qui devrait avoir lieu le 1er octobre prochain, malgré le fait que c’est censé être «l’un des plus gros événements jamais organisés».

Le député sortant de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, semble plus ou moins y croire.

Sur une note plus légère, un moment coquin a été capté par les caméras de Noovo. Le journaliste Étienne Fortin-Gauthier, accompagné de la candidate vedette du PCQ Anne Casabonne, est allé s’adresser à des électeurs dans un restaurant. 

L’actrice devenue politicienne était tellement emballée par l’échange qu’elle a presque quitté le restaurant sans payer, ce qui a mené à une des meilleures citations de la campagne, courtoisie d’une des dames sur place.

«C’est ça qu’on disait, c’te parti là...»

Pour terminer, les libéraux de Dominique Anglade comptent (enfin) 125 candidats. C’était à peu près temps...

Aussi sur le Sac de chips:

s

s

s

Sur le même sujet