Britney Spears revient sur sa tutelle dans des messages confus sur Instagram | 24 heures
/bref

Britney Spears revient sur sa tutelle dans des messages confus sur Instagram

Image principale de l'article Britney revient sur sa tutelle sur Instagram

Britney Spears est revenue une nouvelle fois sur l’enfer qu’elle a vécu durant les 14 années qu'a duré sa tutelle dans des messages publiés sur Instagram, dimanche soir. Dans sa publication, la pop star s'est comparée à Jennifer Lopez, qui n'aurait jamais été traitée comme elle l'a été.

• À lire aussi: Britney Spears accusée d'être grossophobe à cause d'une publication Instagram

• À lire aussi: «Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça?»: le message vocal de Britney Spears en 5 passages marquants

«J’aimerais voir quelqu’un ordonner à Jennifer Lopez de s’asseoir huit heures par jour, sept jours par semaine... Pas de voiture, mes agents de sécurité depuis cinq ans à ma porte me disant que je ne peux pas quitter ma chambre pendant quatre mois... Pas de porte pour avoir un peu d'intimité... Et on me regarde me changer nue et prendre une douche», écrit la chanteuse de 40 ans, faisant référence à ses quatre mois d’internement psychiatrique forcé.

«Qu’est-ce que vous pensez qu’elle ferait? Sa famille n’autoriserait JAMAIS cela», poursuit l’artiste. 

PHOTOS Britney Spears | Instagram via DailyMail

L’interprète de Baby One More Time affirme également que son entourage a cessé de lui donner les médicaments et qu'elle a été «droguée au lithium, qu'elle avait l'habitude de prendre».

«Vous me dites de faire ce que je veux à présent... Vraiment, après 14 ans d’humiliation... il est vraiment trop tard. Je préfère rester à la maison et me baigner dans ma piscine plutôt que de revenir dans le monde du spectacle», peut-on lire dans la publication aimée près d’un demi-million de fois. 

• À lire aussi: L’ex de Britney Spears l'attaque en entrevue en se servant de leurs enfants, et elle lui répond immédiatement

En février 2008, Britney Spears a été placée sous la tutelle de son père, Jamie Spears. Ce n’est qu’en novembre 2021 qu’un tribunal de Los Angeles a décidé de rendre à la chanteuse le contrôle de sa vie.

À VOIR AUSSI 

s