Fini les sacs en plastique à Montréal à partir de mardi | 24 heures
/environment

Fini les sacs en plastique à Montréal à partir de mardi

Image principale de l'article Fini les sacs en plastique à Montréal
Joël Lemay / Agence QMI

À partir de mardi, l’interdiction des sacs d’emplettes en plastique entrera en vigueur à Montréal. La règlementation s’appliquera à tous les commerces de détail et les restaurants. 

Le conseil municipal de Montréal avait voté la règlementation en septembre 2021. Toutefois, une période de transition d’un an a été prévue pour permettre aux commerces de s’ajuster.

• À lire aussi: Voici pourquoi c’est important de mettre les bonnes matières dans son bac de récup

• À lire aussi: Voici comment bien gérer ses matières résiduelles de repas livrés et pour emporter

«Nous avons la responsabilité de prendre des décisions concrètes et courageuses pour faire face à la crise climatique, dès maintenant. L'interdiction des sacs en plastique témoigne de la ferme volonté de notre administration d’accélérer la transition écologique de Montréal», a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Le respect de la règlementation sera assuré par les inspecteurs des différents arrondissements de la Ville. Les récalcitrants s’exposeront à une amende de 200$ à 1000$ pour une première infraction, et de 300$ à 2000$ dans le cas d’une récidive.

La Ville accordera toutefois une certaine tolérance au cours des prochains jours pour permettre aux commerces d’écouler leur réserve de sacs.

Selon les données de la Ville, seulement 16% des sacs en plastique seraient récupérés. Les autres se retrouvent le plus souvent dans l’environnement, où ils peuvent prendre jusqu’à 1000 ans pour se décomposer.

Dans la même veine, Montréal interdira, à compter de mars 2023, la distribution de huit articles en plastique à usage unique dans les restaurants. Ceux-ci comprennent les plateaux (sauf ceux pour la viande et le poisson), les assiettes, les ustensiles, les pailles, les bâtonnets ainsi que les tasses, verres et contenants.

Ces changements s’inscrivent dans les objectifs de la Ville de devenir «zéro déchet» d’ici 2030.

À la fin du mois, la Ville lancera une campagne de communication afin d’inciter la population à poser les «bons gestes» dans ce cadre.

Une vidéo qui pourrait vous intéresser: 

s