Les étudiants étrangers pourront travailler plus de 20 heures par semaine | 24 heures
/bref

Les étudiants étrangers pourront travailler plus de 20 heures par semaine

Image principale de l'article Les étudiants étrangers pourront travailler plus
Photomontage: Marilyne Houde

Les étudiants étrangers au Canada n’auront plus à se limiter à 20 heures de travail hors campus par semaine à compter du 15 novembre prochain, une décision prise pour venir remédier à la pénurie de main-d’œuvre importante au pays. 

• À lire aussi: Comment améliorer l’accès aux soins de santé mentale? Les propositions de futurs psychologues

C’est ce qu’a annoncé vendredi le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Sean Fraser.

«En permettant aux étudiants étrangers de travailler davantage pendant leurs études, nous pouvons contribuer à atténuer les besoins pressants dans de nombreux secteurs du pays, tout en permettant aux étudiants étrangers d’acquérir une précieuse expérience de travail au Canada et de contribuer à notre reprise à court terme et à notre prospérité à long terme», a-t-il déclaré par communiqué.

La levée temporaire de la limite d’heures de travail hors campus sera en vigueur du 15 novembre prochain au 31 décembre 2023. Les étudiants étrangers qui ont déjà présenté une demande de permis d’études en date de vendredi pourront aussi profiter de cette décision.

Plus de 500 000 étudiants étrangers se trouveraient déjà au Canada et seraient disponibles pour travailler plus d’heures, selon les estimations du ministère.

Rappelons qu’un projet pilote a aussi été lancé ce mois-ci par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) pour automatiser le traitement de demandes de prolongation de permis d’études.

«Ces demandes affichent un taux d’approbation habituellement élevé, car tous les demandeurs ont déjà reçu l’autorisation de venir étudier au Canada», a-t-il été précisé.

À VOIR AUSSI

s

Sur le même sujet