5 raisons pour lesquelles tu dois absolument aller à Détroit | 24 heures
/panorama

5 raisons pour lesquelles tu dois absolument aller à Détroit

Image principale de l'article 5 raisons d'aller absolument à Détroit
Photo : Pixabay

En pleine renaissance depuis une dizaine d’années, Détroit n’est plus la ville pauvre et ultra violente qu’on se représente souvent. Elle est bien plus que ça. Berceau des combats civiques et de nombreux mouvements culturels, la grande ville du Michigan est aussi devenue une destination privilégiée pour les Amazon de ce monde. Surtout, c’est un lieu en pleine effervescence où beaucoup de choses se passent derrière le rideau. Visite guidée. 

• À lire aussi: Réduction de la violence à Détroit : 5 idées pour Montréal
• À lire aussi: Au Salon de l’auto de Détroit : la transition électrique, c’est pour quand?

Si dans votre imaginaire, Détroit est encore cette ville en faillite, en proie à de la violence endémique qui en fait l’une des villes les plus dangereuses d’Amérique du Nord... il se peut bien que vous ayez besoin d’une petite mise à jour. 

Et la bonne nouvelle, c’est qu’elle est située juste en face de Windsor au Canada.  

Voici donc cinq raisons d’aller lui rendre visite très bientôt. Promis, vous ne le regretterez pas. 

1 – La ville de toutes les cultures 

Berceau des mouvements civiques américains (Détroit est connue pour avoir été le lieu des émeutes de 1967 qui ont permis de faire avancer les droits des Afro-américains), la grande ville du Michigan a vu naître en 1958 le label mondialement connu, Motown Records. Créée par Berry Gordy Jr., la maison de disques a produit des artistes comme Aretha Franklin, Marvin Gaye, Stevie Wonder, Diana Ross ou encore les Jackson Five (pour ne citer qu’eux). 

Photo : Mathieu Carbasse

Comme si ça ne suffisait pas, c’est aussi à Detroit que seraient nées les musiques électroniques au tournant des années 1990 (techno et house notamment). La ville s’est également fait une réputation mondiale en matière de rap grâce à Eminem et à son film, culte pour certains, 8 Mile. Bref, autant de raisons d’aller y passer quelques soirées. 

Musée de la Motown : https://www.motownmuseum.org/ 

Musée (caché) de la techno : https://exhibit3000.com/ 

2 – La capitale américaine du design

Même si on pense généralement en premier à New York ou à Los Angeles, Détroit est la seule ville du design désignée par l’UNESCO aux États-Unis. Depuis 2015, elle fait ainsi partie d'un réseau de 40 villes de design (comme Montréal!) qui partagent des caractéristiques similaires, telles qu'une industrie du design bien établie, un paysage culturel entretenu par le design (architecture, urbanisme, espaces publics, monuments, transports), des écoles de design et des centres de recherche en design..   

Pour découvrir cette facette de la ville, rien de mieux que de s’y rendre au mois de septembre à l’occasion du Detroit Month of Design. Et comme design et architecture vont souvent de pair, vous pourrez en profiter aussi pour découvrir quelques pépites architecturales art déco. À cet effet, une visite au Fisher Building s’impose! 

Photo : Mathieu Carbasse

Mois du design : https://designcore.org/month-of-design/ 

Musée du design : https://fr.mm-o-dd.org/ 

3- La nouvelle cible privilégiée des Amazon de ce monde 

Détroit n’a peut-être pas la notoriété mondiale de la Silicon Valley. Pourtant, elle est en voie de devenir un lieu incontournable pour implanter les entreprises de technologie américaines. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien si l’écosystème local regorge déjà de sociétés de premier plan, comme Google, Microsoft, Apple, Amazon ou encore IBM. 

Selon le classement du Global Startup Ecosystem Report (GSER) 2022 de Startup Genome, une référence mondiale en la matière, Détroit serait le meilleur écosystème pour les startups émergentes dans le monde. Rien que ça! 

Photo : Mathieu Carbasse

4 – Ville progressiste (et abordable) 

Autres atouts parfois méconnus de Détroit : la ville recèle de nombreux quartiers branchés aux logements franchement abordables... De Corktown à Eastmarket, les «Mile-End» à la sauce de Détroit attirent de plus en plus de créateurs et d’artistes en tout genre. À Détroit, il est même possible de trouver un appartement au cœur de la ville sans s’endetter, une chose de plus en plus rare de l’autre côté de la frontière. 

• À lire aussi: À Détroit, le tramway est gratuit: une bonne idée pour Montréal?

Ville progressiste et ouvertement «LGBT friendly», Détroit multiplie aussi les incitatifs pour ramener ses habitants dans son centre-ville. La municipalité propose ainsi une ligne de tramway 100% gratuite et a annoncé récemment qu'elle allait payer les citoyens jusqu'à 2 200 dollars pour qu'ils qu’ils puissent terminer leurs études et trouver un emploi.  

Photo : Mathieu Carbasse

5 – La nuit, beaucoup de chose se passent derrière le rideau 

Enfin, Détroit est aussi une destination à découvrir la nuit. Sa vie nocturne bouillonnante n’a rien à envier aux grandes villes nord-américaines.  

Héritages de la prohibition, les Speak easy pullulent dans son centre-ville. Au premier coup d’œil, le touriste non averti n’y verra que du feu mais en y regardant de plus près, certains endroits parmi les plus emblématiques se révéleront à lui. C’est le cas par exemple du Bad Luck, tapis au fond d’une ruelle sombre, ou du Candy Bar et son célèbre piano karaoké caché derrière un rideau de velours... 

Autre incontournables du nightlife de Détroit: les after partys -pas toujours légaux - organisés dans des entrepôts ou sur des toits d’immeubles. La cerise sur le sundae de toutes celles et ceux qui veulent sentir le beat de la ville. 

De belles surprises vous attendent derrière ce genre de portes... Ici, le Bad Luck Bar.

Photo : Mathieu Carbasse

De belles surprises vous attendent derrière ce genre de portes... Ici, le Bad Luck Bar.

Sur le même sujet