Intimidation à OD Martinique: Philippe, Isaack et Félix exclus de l'émission | 24 heures
/pop

Intimidation à OD Martinique: Philippe, Isaack et Félix exclus de l'émission

De nombreux fans de l'émission ont dénoncé l'attitude du trio formé par Philippe, Isaack et Félix envers Jonathan (sur la photo).
Photomontage Marilyne Houde

De nombreux fans de l'émission ont dénoncé l'attitude du trio formé par Philippe, Isaack et Félix envers Jonathan (sur la photo).

Grosse nouvelle à Occupation Double: la production a annoncé mercredi le départ des trois candidats «directement associés à l’intimidation», c'est-à-dire Philippe, Isaack et Félix. La nouvelle tombe quelques heures après le retrait de commanditaires mécontents du climat toxique dans la maison des gars.

• À lire aussi: OD est-il un terreau fertile aux intimidateurs... comme une cour d’école?

«La production de OD Martinique annonce qu’elle retire les candidats directement associés à l’intimidation de l’aventure», a déclaré Productions J, par voie de communiqué. La boite de la productrice et animatrice Julie Snyder a ajouté que les candidats exclus, ainsi que leur famille, «seront encadrés et soutenus pour faire face à ce revirement».

Il faut savoir que de nombreux fans de l'émission n'ont pas digéré l'attitude de certains gars, en particulier Philippe, Isaack et Félix, à l'endroit de Jonathan (choix du public pour entrer dans les maisons) et de Tommy. 

Les autres candidats qui poursuivent l'aventure recevront une formation «afin de les sensibiliser et de les outiller face aux actes d’intimidation et aux moyens de les éviter». Cette formation sera donnée par Stéphane Villeneuve, professeur à l’UQAM au département de didactique et expert en intimidation.

Les candidats recevront également la visite d’India Desjardins, qui ira leur parler de communication non violente. 

  • Écoutez l'entrevue de Yasmine Abdefadel avec Kevin Lapierre, ancien candidat d'OD sur QUB radio :
s

Des commanditaires claquent la porte

Mercredi, deux entreprises québécoises s'étaient dissociées d'OD Martinique. Shop Santé, qui se spécialise dans les suppléments alimentaires a ouvert le bal, puis la marque de vêtements Oraki lui a emboité le pas.

Dans un message partagé sur Instagram, Shop Santé écrit: «Chez Shop Santé, nous choisissons nos partenaires avec minutie; leurs valeurs ainsi que leurs agissements doivent refléter les nôtres. Suivant certaines actions, comportements et décisions prises par l’équipe de production d’Occupation double, nous avons pris la décision de mettre fin à notre partenariat, et ce, pour l’ensemble des saisons à venir.»

L’entreprise basée à Blainville, dans les Laurentides, étant liée par contrat pour la saison en cours, qui est tournée avec une longueur d’avance par rapport à la diffusion, le partenariat est maintenu jusqu’à la fin de cette édition-ci.

Parlant d’une situation «préoccupante», Shop Santé ajoute: «Nous croyons que l’intimidation n’a pas sa place en société, ainsi qu’à la télévision, peu importe la raison. Nous croyons aussi que le respect, le bien-être et la cohésion devraient être mis de l’avant.»

Sur Facebook, Oraki a pour sa part indiqué: «À la suite des comportements de certains candidats d’Occupation double et à la gestion de cette situation par la production jusqu’à maintenant, nous avons décidé de mettre un terme à notre partenariat avec l’émission». Même constat que pour Shop Santé, Oraki ne peut se «dissocier dans l’immédiat», comme l’émission est tournée et montée avec quelques semaines d’avance sur la mise en ondes.

«Nous nous positionnons fermement contre l’intimidation sous toutes ses formes et ses degrés, poursuit Oraki. Nous souhaitons mettre en lumière notre tolérance zéro face à ces comportements. La situation ne devrait en aucun cas être acceptée, peu importe le média ou le canal de diffusion.»