Hydro-Québec condamnée à une amende de 40 000$ pour avoir détruit un habitat de la rainette faux-grillon | 24 heures
/environment

Hydro-Québec condamnée à une amende de 40 000$ pour avoir détruit un habitat de la rainette faux-grillon

Image principale de l'article Hydro-Québec condamnée à une amende de 40 000$

Hydro-Québec a été condamnée à verser une amende de 40 000$ pour avoir enfreint la Loi fédérale sur les espèces en péril, en menant des travaux dans l'habitat protégé de la rainette faux-grillon de l’Ouest.

• À lire aussi: Crise de la biodiversité: le monde a perdu 69% de la faune sauvage en 50 ans

• À lire aussi: Pollution plastique: un «désastre environnemental» sévit dans le golfe du Saint-Laurent

En mars dernier, des agents d'application de la loi sur la faune d'Environnement et Changement climatique Canada ont remarqué, lors d'une patrouille de routine, la présence d'équipements lourds et de travaux dans les limites géographiques d’un décret d’urgence visant à protéger la rainette faux-grillon de l'Ouest à La Prairie, en Montérégie.

La rainette faux-grillon de l’Ouest est menacée et protégée par la législation fédérale. Au Québec, la petite grenouille est plutôt considérée comme une espèce «vulnérable».

• À lire aussi: Rainette faux-grillon : le Canada sur le point d’adopter un décret d’urgence

«L'enquête a permis de déterminer qu'Hydro-Québec était responsable des travaux qui ont causé des dommages visibles sur une zone estimée à plus de 3955 m2», a indiqué Environnement et Changement climatique Canada par voie de communiqué, mardi. 

La société d’État a plaidé coupable le 13 octobre dernier au palais de justice de Longueuil. Elle a été condamnée à payer une amende de 40 000 $.

Sur le même sujet