Aux États-Unis, la maison d’une famille blanche se vend plus cher que celle d’une famille de couleur | 24 heures
/portemonnaie

Aux États-Unis, la maison d’une famille blanche se vend plus cher que celle d’une famille de couleur

Image principale de l'article Une maison de Blanc se vend plus cher aux É-U
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Les évaluateurs immobiliers américains accordent une valeur plus élevée aux maisons lorsque les occupants sont Blancs que celles des familles de couleur : c’est le préoccupant constat d’une étude universitaire, qui confirme des cas de racisme systémique vécus par des milliers de familles de couleur dans le marché immobilier. 

• À lire aussi: Un écureuil dans un hôpital du Québec? Une photo choque internet

• À lire aussi: Un ex-patineuse artistique dénonce l’obsession maladive du poids dans son sport

Une étude de l’Université Washington à Saint-Louis montre que les propriétés situées dans des quartiers à forte population blanche sont évaluées à trois fois la valeur des propriétés comparables dans des communautés où les résidents étaient principalement issus de minorités visibles, tel que l’a rapporté le média américain New York Times. 

Cela représente une moyenne de 371 000$ US de plus que les familles de couleur, d’après l’étude 

En moyenne, les maisons dans les quartiers où la majorité des résidents sont blancs sont évaluées à 371 000 dollars de plus que dans les quartiers où la majorité des résidents sont des personnes de couleur, ont constaté les chercheurs. Cet écart de valeurs a augmenté de 75 % depuis 2013. 

Il s’agit d’un fait vécu par un couple de Baltimore, Nathan Connolly et sa femme, Shani Mott, lors de la vente de leur maison l’année dernière. 

Après avoir reçu une première offre d’un évaluateur blanc de 472 000$ US, les deux professeurs à l’université Johns Hopkins sont tenté une expérience. Ils ont retiré les symboles reliés à leur culture afro-américaine dans la maison - photos de famille, livres, affiches – et ont demandé à un ami blanc de la famille de se faire passer pour le propriétaire. Résultat ? Un nouvel évaluateur blanc estimait la maison cette fois la propriété à 750 000 $US.

• À lire aussi: Être un touriste écoresponsable en tout inclus, c’est possible  

Les maisons des Blancs prennent de la valeur plus rapidement  

Depuis 2013, l’écart de valeur a augmenté de 75 % entre les maisons des familles blanches et les familles de couleur. Les chercheurs soulignent que plus le marché des transactions est en ébullition, plus les inégalités sont grandes.  

«Les évaluateurs font des suppositions sur la qualité de l'éducation et sur la criminalité, en se basant littéralement sur les habitants du quartier», a déclaré la chercheuse Dre Elizabeth Korver-Glenn. 

• À lire aussi: STM, STL, RTL, exo: combien ça gagne, au juste, un chauffeur d’autobus?

Pendant la pandémie, lorsque la valeur des maisons a explosé - à l'échelle nationale, les prix des maisons ont augmenté de 45% de décembre 2019 à juin 2022 - la valeur des maisons dans les quartiers Blancs a augmenté en moyenne de 136 000 $ au cours des deux dernières années. Dans les communautés de couleur, cependant, les maisons comparables ont augmenté de 60 000 $ en moyenne. 

Autre statistique : dans les villes où l'inflation a le plus augmenté au cours des deux dernières années, comme Austin, Miami et San Diego, les maisons dont les propriétaires sont Blancs sont désormais évaluées jusqu'à 43 % de plus que les maisons comparables appartenant à des personnes de couleur. 

Des millions d’inscriptions immobilières compilées 

Cette étude, menée par deux sociologues américains, Junia Howell et Elizabeth Korver-Glenn, a compilé des millions d’inscriptions immobilières entre 2013 et 2021 pour en venir à ce résultat. 

Pour s’assurer de la fiabilité des résultats, ils ont comparé des communautés ethniques avec des parcs immobiliers presque identiques, qui partagent le même statut socio-économique et des infrastructures similaires comme les parcs, les épiceries et les services locaux.  

Selon le Bureau de la statistique américain, plus de 97 % des évaluateurs immobiliers sont Blancs. 

Cette vidéo pourrait vous intéresser:

s

Sur le même sujet