Renvoyé ou pas? Voici les deux courriels envoyés par Elon Musk aux employés de Twitter | 24 heures
/bref

Renvoyé ou pas? Voici les deux courriels envoyés par Elon Musk aux employés de Twitter

Image principale de l'article Les 2 courriels envoyés par Elon Musk aux employés
AFP

Ça brasse chez Twitter! Quelques jours après avoir racheté le réseau social, Elon Musk a renvoyé environ la moitié des quelque 7500 employés que comptait l’entreprise, vendredi. 

• À lire aussi: Voici tout ce qui s’est passé en une semaine depuis qu’Elon Musk a racheté Twitter

Mais le nouveau propriétaire de Twitter − et accessoirement l’homme le plus riche au monde − n’a pas mis de gants blancs pour procéder à ces annonces difficiles: il a congédié les salariés... par courriel. 

Jeudi soir, Twitter avait écrit à tous ses salariés pour les prévenir des licenciements à venir, leur précisant que les bureaux seraient «temporairement fermés» afin «d’assurer la sécurité de chaque employé ainsi que celle des systèmes et des données de Twitter».

Des captures d’écran des deux courriels qui auraient été envoyés aux salariés du réseau social ont évidemment été partagées sur Twitter, vendredi après-midi. 

«Aujourd’hui est votre dernière journée de travail pour la compagnie. Vous demeurez toutefois des employés de Twitter et vous recevrez une compensation et des avantages d’ici à votre date de cessation d’emploi, qui est le 2 février», peut-on lire dans le courriel qui aurait été envoyé aux employés remerciés. 

«Merci de votre patience lors de cette période de transition et merci de votre engagement et du travail important que vous accomplissez pour Twitter. Nous vous envoyons ce courriel pour vous confirmer que votre emploi n’est pas touché par la réduction du personnelha», peut-on lire dans l’autre courriel. 

#LoveWhereYouWork 

Peu après l’annonce des licenciements, des employés de Twitter se sont exprimés sur le réseau social pour annoncer la suppression de leur poste, parfois à l’aide des mots-clics #LoveWhereYouWork (aime ton lieu de travail) et #OneTeam (une seule équipe).

Par ailleurs, dans la nuit de jeudi à vendredi, cinq employés de Twitter tout juste remerciés ont déposé un recours collectif contre l’entreprise au motif qu’ils n’avaient pas eu droit au préavis de 60 jours requis par la loi américaine en cas de licenciement massif (Worker Adjustment and Retraining Notification Act), selon le texte de la plainte consulté par l’AFP.

Rappelons que, depuis qu'il a repris le contrôle de Twitter jeudi dernier, Elon Musk a dissous le conseil d’administration, congédié les dirigeants, pris le poste de directeur général et sorti la société de la Bourse.