L'absence d'hommage à Karim Ouellet au Gala de l'ADISQ dénoncée | 24 heures
/bref

L'absence d'hommage à Karim Ouellet au Gala de l'ADISQ dénoncée

Image principale de l'article L'absence d'hommage à Karim Ouellet dénoncée
Photo d'archives

Aucun hommage n'a été rendu à Karim Ouellet lors du Gala de l'ADISQ, dimanche soir, près d'un an après sa mort tragique survenue en novembre 2021. Sur les réseaux sociaux, ce silence n'est pas passé inaperçu.

«Il aura été oublié jusqu’à la fin... Hier, personne n’a pensé lui rendre hommage et ça me brise le cœur. Il était pourtant un surdoué de la musique. Un immense auteur-compositeur-interprète! Je ne m’attendais pas à un segment de 20 minutes, mais un moment pour célébrer son œuvre que je trouve colossale malgré son jeune âge», a écrit sur Facebook Anne-Marie Vignola, lundi matin. 

Sous la publication, qui a été repartagée des dizaines de fois, d'autres admirateurs de l'auteur-compositeur-interprète ont fait part de leur incompréhension.

«Merci de le nommer. C’est tellement important. Moi aussi, je l’ai sur le cœur. Pourquoi ce silence?», s’est demandé Justine Laberge-Vaugeois.

Un hommage discret au Gala de l'Industrie

La mémoire de Karim Ouellet avait toutefois été saluée dans une brève vidéo rendant hommage à 14 disparus liés au monde de la musique québécoise présentée lors du Gala de l'Industrie, mercredi dernier. 

L'hommage n'a cependant pas pu être vu par le public parce que cet événement n'est pas télévisé, mais il est disponible sur la plateforme Youtube depuis lundi matin. La vidéo de moins de 2 minutes a également été diffusée sur le site de Radio-Canada lors du gala du dimanche.

• À lire aussi: Nick Carter éclate en sanglots durant un concert des Backstreet Boys

• À lire aussi: Le rappeur et acteur Aaron Carter décède à l’âge de 34 ans

Un décès tragique

Atteint de diabète de type 1, Karim Ouellet est décédé après plusieurs hospitalisations et un refus de traitement de sa maladie, «dans un contexte de consommation de méthamphétamine», selon le rapport d’investigation du coroner.

L’artiste avait été retrouvé sans vie et en état de momification dans son studio de la Basse-Ville de Québec le 17 janvier dernier, mais il serait décédé vers le 15 novembre, soit près de deux mois plus tôt, selon le rapport de la coroner Sophie Régnière.

Le décès de l’auteur-compositeur-interprète de 36 ans avait semé la consternation dans la province, l’hiver dernier, et plusieurs hommages lui avaient été rendus.