Vers une pénurie de laitue chez Subway? | 24 heures
/bref

Vers une pénurie de laitue chez Subway?

Image principale de l'article Vers une pénurie de laitue chez Subway?
AFP

Votre sandwich Subway semble moins garni en laitue qu’à l’habitude? C’est tout à fait normal: certains restaurants de la chaîne au Québec auraient temporairement réduit leurs portions de laitue afin de faire face à une pénurie. 

• À lire aussi: Voici pourquoi les cœurs de laitue romaine sont hors de prix à l’épicerie

• À lire aussi: Sobeys est victime d’une cyberattaque et les pirates exigent 500 Bitcoins

C’est du moins ce qu’indiquait un écriteau installé au comptoir d’une succursale montréalaise visitée par le 24 heures, lundi midi.

Dans le message, Subway attribue cette baisse dans les stocks de laitue à des «événements climatiques», tout en affirmant craindre de carrément manquer de laitue au cours des prochaines semaines. Par courriel, Subway Canada a d'ailleurs confirmé au 24 heures qu'«en raison de pénuries dans tout le pays, la laitue est temporairement indisponible dans certains restaurants».

Subway espère une amélioration de la situation d’ici la fin du mois de novembre, «au moment où les récoltes de laitue se feront dans de nouvelles régions» et dit travailler à rétablir l'approvisionnement. 

Le prix de la laitue à des niveaux records

Bien que la note ne précise pas à quels «événements climatiques» Subway fait référence, on sait que l’État de la Californie, qui est un grand producteur de laitue, fait face à des sécheresses persistantes qui affectent les cultures et donc l’approvisionnement.

Le 24 heures rapportait la semaine dernière que le prix des cœurs de laitue romaine avait explosé dans les épiceries. Cette hausse de prix pourrait même avoir convaincu certains épiciers à laisser leurs étagères vides. 

Photomontage Marilyne Houde

«J’ai remarqué que soit il y avait de la laitue romaine et qu’elle était chère, soit il n’y en avait tout simplement pas. J’ai l’impression que les prix augmentent et que les détaillants ne veulent pas d’un produit trop cher», soulignait au 24 heures Sylvain Charlebois, directeur scientifique du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire de l’Université Dalhousie. 

• À lire aussi: Arrêtez de jeter vos citrouilles après l’Halloween, mangez-les!

La même logique pourrait s’appliquer pour la laitue iceberg, elle aussi produite en grande quantité en Californie. 

À VOIR AUSSI :

s