Dans l'univers musical de Debbie Lynch-White | 24 heures
/pop

Dans l'univers musical de Debbie Lynch-White

Image principale de l'article Dans l'univers musical de Debbie Lynch-White
Illustration Sébastien Dorion d'après une photo de Julie Artacho

La passion de Debbie Lynch-White pour la musique n’est pas un secret pour personne.

• À lire aussi: Le vidéoclip «Mishima» de Patrick Krief en primeur

La comédienne qui fait partie de la distribution de la troisième saison de la série La faille va même jusqu’à interpréter ses coups de cœur en chanson sur les médias sociaux. 

Et ce rapport étroit avec la musique est apparu très tôt dans sa vie. 

Comment tu sélectionnes les chansons que tu reprends sur les médias sociaux?

C'est vraiment des coups de cœur! Des chansons que j’aime écouter ou que j'aime chanter. Quand je trouve que le texte est bon. Ou la mélodie. Je suis vraiment une fille qui marche aux coups de cœur dans bien des affaires dans la vie. Pour la musique aussi. 

Est-ce qu’il y a une chanson qui t’a demandé un plus grand défi à apprendre?

Oui quand même! Il y en a eu beaucoup. J’ai pianoté Smile de Nat King Cole. Je peux pas dire que je la maîtrise vraiment encore. Ou You’ve Got A Friend de Carole King, je l’ai trouvée un peu plus tough. Mais je suis pas une pianiste non plus. J’essaye juste de m'accompagner un peu. 

D'ailleurs, tu as déjà fait un spectacle, Elle était une fois, avec des chansons écrites par des femmes. Est-ce que tu vas renouer avec cet exercice?

C'est vraiment drôle parce qu'il y a quelques jours, j'étais avec le directeur musical de ce show-là. Juste pour chiller chez eux. Puis j’avais la nostalgie de faire des shows de musique. On en a parlé. Je sais pas quelle forme ça va prendre mais je t’avoue que ça me titille de refaire quelque chose dans ce sens-là mais je sais pas quoi encore. 

À quel âge as-tu commencé à chanter et jouer d’un instrument?

Très jeune. Mon père jouait de la guitare puis on chantait chez nous dans le salon pendant des soirées de temps. Toutes sortes de choses : du Pink Floyd au Roi Lion en passant par Tracy Chapman, Alanis Morissette, Richard Séguin. Ma culture musicale et mon amour de la musique viennent vraiment de cette enfance-là avec mon père. Je trippais tellement à chanter avec lui. 

Tu es très occupée comme actrice, mais est-ce que tu as déjà eu l’idée de te consacrer à la musique pendant un certain moment?

J'ai toujours dit que j’étais une actrice qui chante. Dans le sens qu’avant toutes choses, je vais toujours être une actrice. C’est ça que je suis. Mais je t’avoue que ces temps-ci, je pense peut-être mettre un peu plus de temps sur quelque chose de musical. Mais ça va être dans les prochaines années. C’est pas un projet à court terme. 

Quel groupe ou album te rappelle ton secondaire?

Mon secondaire, c'est sûr que c’est Alanis Morissette, Jagged Little Pill. C’est sorti quand j’étais en sixième année et ça m’a suivi au bout. P!nk aussi. Les Spice Girls, les Backstreet Boys. Je suis de cette génération des années 90. Nickelback! J’ai vraiment eu un gros trip Nickelback au secondaire. Ariane Moffatt, c’était un peu plus tard par exemple. Elle avait sorti son premier album, j’étais au début de mon Cégep. 

Un album que tu peux écouter sans skipper de toune?

L’album de mon ami Elliot Maginot, Easy Morning. C’est trop bon! Et Feels Like Home de Norah Jones, je l’ai beaucoup écouté d’un bout à l’autre.  

L’artiste que tu aimes depuis le plus longtemps et que tu apprécies encore aujourd’hui?

Alanis Morissette. Je suis allée la voir en show cet été quand elle est venue à Montréal. Mon Dieu! J’ai tellement pleuré! J’étais dans tous mes états. J’avais l’impression d’être Debbie à 12 ans. Je l’avais vue en show à 12 ans avec mon père. Alanis Morissette, à jamais, ça va être ma girl!

Ta trame sonore de film préférée?  

J'ai beaucoup écouté la trame sonore de Forrest Gump. Puis j’aime bien aussi la trame sonore du film Across The Universe. Je trouve qu’ils ont quand même bien tweaké les tounes des Beatles.

À part La Bolduc, ton biopic préféré sur la vie d’un chanteur ou une chanteuse?

J’en ai tellement regardé! C’est sûr que dans La vie en rose, la performance de Marion Cotillard était extraordinaire. 

Le ou les meilleurs concerts que t'as vu?

Récemment, j'ai capoté sur le show de Charlotte Day Wilson. Vraiment, en show elle est incroyable! Très sobre mais j’ai vraiment aimé. Puis en termes de plus gros show, je dirais P!nk. Elle a donné un sacré show au Centre Bell. Et Adele aussi, c'était vraiment des beaux moments. 

Ton plus récent coup de cœur en musique? 

J’ai découvert une fille qui s’appelle Ogi. La toune Envy en particulier. Ça joue en boucle ces jours-ci chez moi. Sinon, le dernier album des Soeurs Boulay m’a vraiment fait tripper. C'est vraiment bon! 

Ton album ou ta chanson de Noël préférée?

J’aime beaucoup l’album de Noël d’Ella Fitzgerald. C’est un incontournable que j’écoute vraiment beaucoup. Puis les chansons de Noël de Ginette Reno aussi. Elle est pas plate la Ginette! (Rires)  

Écoutez la liste de lecture de Debbie Lynch-White.

À LIRE AUSSI :

Québec Love: les feux follets de novembre

Dans l'univers musical de Simon Proulx des Trois Accords

GAMIQ 2022: Et les nommé.e.s sont...