Kanye West aurait renvoyé un employé parce qu’il préférait la musique de Drake à la sienne | 24 heures
/bref

Kanye West aurait renvoyé un employé parce qu’il préférait la musique de Drake à la sienne

Image principale de l'article Renvoyé par Kanye West parce qu'il aime Drake
PHOTO AFP

 Kanye West, Ye pour les intimes, aurait viré un employé de son entreprise Yeezy parce qu'il aurait suggéré à son patron de faire jouer du Drake au bureau.

• À lire aussi: Kanye West s'engage à ne plus regarder de porno, à ne plus boire et à ne plus parler pendant 30 jours

• À lire aussi: Qu’est-ce qui se passe avec Kanye West? Retour sur tous les scandales impliquant le rappeur

• À lire aussi: Propos antisémites et autres scandales: Kanye West a perdu 1,5 milliard en une seule journée

C’est ce que rapporte le magazine Rolling Stone dans un long dossier publié ce jeudi, qui revient sur la récente descente aux enfers de Kanye West. Plusieurs anciens employés du rappeur américain se sont exprimés sur le sujet, confirmant notamment le penchant antisémite de leur ancien boss

C'est en 2015 qu'aurait eu lieu le congédiement, quelques semaines avant que Kanye West ne lance sa première collection de vêtements à la Semaine de la mode de New York. Son équipe de créateurs et lui étaient dans son studio dans lequel il jouait régulièrement sa propre musique.

Lorsqu’un des employés a suggéré à West de jouer la musique d’un autre artiste, le rappeur aurait demandé au hasard à l’une des personnes présentes de choisir la musique. 

AFP

La personne choisie, qui affirme préférer le punk et le rock au hip-hop, raconte au Rolling Stone qu’elle a été prise au dépourvu et qu’elle a vite cherché une réponse.

«Je me suis dit “Oh! C’est un rappeur, je devrais probablement suggérer un peu de rap”», se souvient l'ancien employé. Il a finalement proposé l’artiste canadien Drake.

AFP

«Grosse erreur. Le lendemain, j’ai été renvoyé», ajoute celui qui a souhaité garder l’anonymat par peur de représailles.

La norme chez Yeezy

Selon plusieurs témoignages anonymes, les congédiements sans raison valable étaient la norme chez l’entreprise de Ye. 

Un employé a raconté au magazine avoir été licencié avec d'autres collègues juste avant l’annonce de la collaboration entre Yeezy et Gap, en 2020. Toujours selon cet employé, la compagnie de Kanye West leur aurait ensuite proposé de les réengager à cinq reprises en l'espace de quelques semaines. 

«Rien ne se compare à la quantité de chaos, de stress et d’anxiété que vous vivez en travaillant pour Yeezy», a souligné un autre ex-employé.

− Avec les informations du Rolling Stone

À VOIR AUSSI

s