Coeur de pirate quitte Twitter, qui est en train de devenir un vrai Far West de faux comptes | 24 heures
/bref

Coeur de pirate quitte Twitter, qui est en train de devenir un vrai Far West de faux comptes

Coeur de pirate a annoncé dimanche matin sur son compte Instagram qu'elle fermait son compte Twitter, pour des raisons «apparentes», alors que la plateforme est envahie par des vagues de faux comptes depuis son achat par Elon Musk.

«[S]i jamais quelqu'un se fait passer pour moi ben c'est pas moi», écrit-elle pour aviser ses admirateurs, les redirigeant plutôt vers ses comptes Instagram et TikTok.

• À lire aussi: Ce qu’il faut savoir sur Mastodon, le réseau social qui pourrait remplacer Twitter

Que se passe-t-il sur Twitter?

Peu après avoir acheté Twitter, le milliardaire Elon Musk a instauré un système payant pour se procurer un crochet bleu d'authentification (environ 8$/mois). Jusqu'ici, les crochets étaient attribués sans frais, mais après une vérification rigoureuse que la personne qui détenait le compte était bien qui elle prétendait être. 

Elon Musk

AFP

Elon Musk

La version payante s'est avérée très facile à obtenir, à condition de payer les quelques dollars requis par mois. Cela a donc transformé la plateforme en sorte de Far West, puisque jusqu'ici, c'est ce système de vérification qui permettait de savoir si on avait bien affaire à la «vraie» personne, généralement dans le cas des personnalités publiques ou des comptes de compagnies.

C'est ce qui a mené à plusieurs faux tweets choquants, par exemple un faux compte de l'ancien président américain George W. Bush écrivant «I miss killing Iraqis» et un faux compte de l'ancien premier ministre britannique Tony Blair lui répondant «same tbh». Les deux avaient des crochets bleus.

Les comptes sont généralement suspendus peu après les tweets, lorsqu'ils sont signalés. 

• À lire aussi: Elon Musk n’exclut pas la faillite de Twitter

Faux comptes de compagnies

Les compagnies sont particulièrement visées par ces créateurs de faux comptes. Des captures d'écran de tweets parodiques ont d'ailleurs été sauvegardées par plusieurs internautes, qui en ont fait des montages. 

Un faux compte de Nestlé a notamment tweeté «We steal your water and sell it back to you lol». Il a ensuite été suspendu. 

Un autre, feignant d'appartenir à SpaceX, la compagnie d'aéronautique et vols dans l'espace d'Elon Musk, a tweeté «Someone told Elon his dick would be bigger on Mars and that's honestly what all of this has been about». Il a aussi été suspendu. 

Cette vidéo pourrait vous intéresser : 

Des artistes d'ici profitent des NFT

s