«L’insuline est gratuite» : un faux compte Twitter fait chuter l’action d’une entreprise | 24 heures
/portemonnaie

«L’insuline est gratuite» : un faux compte Twitter fait chuter l’action d’une entreprise

Image principale de l'article L’action d’une compagnie chute après un faux tweet

La compagnie américaine Eli Lelly, qui vend principalement de l'insuline, a vu son action en bourse s'effrondrer vendredi après qu'un faux compte sur Twitter ait annoncé que l'insuline était désormais gratuite. 

• À lire aussi: Accusé de masculinité toxique, coach Racicot défend son approche controversée

• À lire aussi: «Ma race est supérieure»: un enseignant blanc suspendu pour ses «propos inappropriés» en classe

«Nous sommes heureux de vous annoncer que l’insuline est désormais gratuite» : ce seul tweet, publié jeudi dernier, a eu l’effet d’une bombe pour la multinationale sur les marchés boursiers, qui a perdu pas moins de... 16 milliards de dollars en quelques heures. Vendredi, l’action avait diminué de 4,37%, soit de 368 à 345 $ US l’action.  

C’est que depuis le 5 novembre dernier, les utilisateurs peuvent acheter leur authentification sur le réseau social pour 8 $ US par mois, ouvrant ainsi la porte à ces usurpations d’identité. Avant la vente de Twitter, c’était l’entreprise qui octroyait le certificat d’identité en demandant une preuve d’identité. 

• À lire aussi: Plus d'un jeune sur deux de 18 à 34 ans vit de l’anxiété financière... et c’est normal

Et ce n’est pas seulement la compagnie qui a été déçue face à cette plaisanterie. Ce sont aussi les sept millions de personnes aux États-Unis qui doivent prendre de l’insuline quotidiennement. D’autant plus que, selon le média américain Forbes, le prix de l’insuline a grimpé en flèche au courant de la dernière décennie, et les diabétiques peuvent payer jusqu’à 1000$ par mois s’ils n’ont pas d’assurance maladie.  

Quelques heures plus tard, la compagnie a tenu à rectifier le tir : «Nous nous excusons auprès de ceux qui ont reçu un message trompeur d'un faux compte Lilly. Notre compte Twitter officiel est @LillyPad.» Depuis cette chute, l’action retrouve tranquillement sa valeur, alors qu’elle était évaluée lundi midi à 357 $US. 

Cacophonie sur Twitter depuis le rachat 

Les faux comptes Twitter sont légion depuis la possibilité de s’acheter une vérification.  

Par exemple, un faux compte prétendait que l’un des meilleurs joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH), Connor McDavid, était échangé dans une autre équipe. Un faux compte de l’ancien président américain George W. Bush a écrit que «cela [lui] manque de tuer des Irakiens», accompagné d'un émoji au visage triste. 

Elon Musk

AFP

Elon Musk

En raison de ces inconvénients, plusieurs utilisateurs tournent le dos à Twitter et s’inscrivent sur la plateforme de microblogage Mastodon. Depuis le 27 octobre dernier – la date du rachat par Elon Musk – pas moins d’un million de personnes auraient rejoint Mastodon selon la compagnie, ce qui représente trois fois plus d’abonnés qu’avant la vente de Twitter.  

• À lire aussi: Coeur de pirate quitte Twitter, qui est en train de devenir un vrai Far West de faux comptes

En à peine trois semaines, beaucoup de choses ont changé chez Twitter. D’abord, Elon Musk a dissous le conseil d’administration dès son entrée en poste à titre de directeur général. Une semaine plus tard, il licenciait plus de 3700 employés de la compagnie par courriel, soit 50% de la massa salariale de l’entreprise.  

Ajoutons que, la semaine dernière, Elon Musk n’a pas exclu la faillite pour la première fois, en raison d’un possible «flux de trésorerie déficitaire de plusieurs milliards», selon des messages envoyés entre employés consulté par l’AFP. 

-Avec l'Agence France-Presse

Cette vidéo pourrait vous intéresser 

s

Sur le même sujet