«Ma race est supérieure»: un enseignant blanc suspendu pour ses «propos inappropriés» en classe | 24 heures
/bref

«Ma race est supérieure»: un enseignant blanc suspendu pour ses «propos inappropriés» en classe

Image principale de l'article «Ma race est supérieure», lance un prof blanc
PHOTO tirée de Twitter

Un enseignant blanc d’une école primaire du Texas, aux États-Unis, a été suspendu après avoir tenu des propos racistes devant des élèves. 

• À lire aussi: Ce mannequin veut mettre fin au cliché de l’homme noir, grand et musclé, pour s’affirmer dans son unicité

• À lire aussi: Aux États-Unis, la maison d’une famille blanche se vend plus cher que celle d’une famille de couleur

«Au fond de mon cœur, je suis ethnocentrique, ce qui signifie que je pense que ma race est supérieure», a lancé l’enseignant, dont l’identité demeure inconnue. Une vidéo de la scène, filmée dans les dernières semaines, a fait le tour du web. 

Dans la vidéo, il est possible d’entendre des élèves, dont plusieurs ne sont pas blancs, réagir aux propos de l’enseignant. 

«Hey, moi je ne suis pas raciste, j’adore tous les genres de personnes», affirme un élève.

«Est-ce que j’ai dit que je n’aimais pas les gens», répond l’enseignant.

«Vous dites donc que vous êtes quoi? Raciste?», demande un autre élève. L’enseignant répond alors par l’affirmative. 

«Je vous ai longtemps respecté. Mais maintenant, je n’ai plus aucun respect pour vous», ajoute un autre élève.

Des propos inappropriés

Le directeur de la commission scolaire a condamné les propos de l’enseignant, affirmant qu’il s’agissait d’une «conversation inappropriée». 

«La vidéo de la conversation comprend des déclarations que nous trouvons tout à fait inappropriées. L’enseignant a été mis en congé administratif pendant que les ressources humaines mènent une enquête», mentionne-t-il, tout en s’excusant aux élèves et à leurs parents. 

• À lire aussi: À peine élu, un député de Québec solidaire visé par des commentaires racistes sur les réseaux sociaux

En entrevue avec la chaîne ABC, une mère d’un des élèves a affirmé trouver la situation «troublante». 

Le père d’un autre élève, qui confie avoir lui-même déjà été victime de racisme, a lui aussi condamné les propos de l’enseignant qu’il qualifie d’«inacceptables».

− Avec les informations d’ABC

À VOIR AUSSI

s