Voici les engagements de Québec à la COP27 | 24 heures
/environment

Voici les engagements de Québec à la COP27

Image principale de l'article Voici les engagements de Québec à la COP27
Photo d'archives, AGENCE QMI

Québec a envoyé sa propre délégation à la conférence de l’ONU sur le climat (COP27), menée par le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette, et le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon. Voici ce que le Québec a annoncé au cours des derniers jours.

• À lire aussi: Semaine 1 de la COP27: toujours pas d’entente sur les enjeux clés

• À lire aussi: Taxer la pollution: le défi qu’a lancé Steven Guilbeault à la COP27

10 M$ pour les pays en développement

Québec versera 10 M$ au Fonds pour l’adaptation aux changements climatiques des Nations unies, a annoncé Benoit Charette à Charm el-Cheikh, en Égypte. 

L’objectif de ce fonds est d’aider les pays en développement à financer des projets ou des programmes d’adaptation aux changements climatiques. Ces pays sont les plus touchés par les conséquences de la crise, alors qu’ils y contribuent le moins. 

C’est la troisième fois que le Québec contribue à ce fonds. La somme remise cette année s’ajoute aux 10 M$ fournis l’an dernier et aux 3 M$ versés en 2019.

À noter que ce fonds n’est pas le même que celui que réclament les pays vulnérables pour financer les «pertes et dommages» causés par les événements climatiques extrêmes. En entrevue à La Presse, Benoit Charette a promis d'y contribuer.

• À lire aussi: Invitées dans la délégation canadienne: que font les pétrolières à la COP27?

GNL Québec est «mort» et enterré

Pendant la dernière campagne électorale, des rumeurs de relance du projet GNL Québec ont couru, plus d’un an après son rejet à la suite d’un rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) dévastateur.

Joël Lemay / Agence QMI

Pierre Fitzgibbon a toutefois mis le clou dans le cercueil du projet d’exportation de gaz naturel liquéfié une fois pour toutes à la COP27. Le projet est «mort», a-t-il confirmé au Canada’s National Observer.

Rappelons également que lors de la COP26, qui s’est tenue l’an dernier à Glasgow, le Québec s’est joint à l’alliance Beyond Oil and Gas en tant que membre principal, s’engageant ainsi à mettre fin à l’exportation d’hydrocarbures. La province est la première juridiction à le faire en Amérique du Nord.

Un programme de mobilisation climatique

Pour encourager les initiatives citoyennes en matière de lutte aux changements climatiques, Québec consacrera 46,4 M$ sur cinq ans à son programme Action-Climat Québec.

• À lire aussi: COP27 en Égypte: sommet du climat...et du mépris des droits de la personne

Depuis 2016, quelque 35 M$ ont été versés pour financer 84 projets. Parmi ceux-ci, on compte le média spécialisé Unpointcinq, le Mouvement VÉLOSYMPATIQUE ou encore le Baromètre de l’action climatique.

À voir aussi: 

s