Revoyez Jean Lapointe dans une scène classique de la mini-série Duplessis | 24 heures
/sdc

Revoyez Jean Lapointe dans une scène classique de la mini-série Duplessis

Image principale de l'article Revoyez Jean Lapointe dans une scène classique
Capture d'écran / YouTube

Avec le décès de Jean Lapointe, ce vendredi, c’est une nouvelle page de l’histoire du Québec qui se tourne.

Tour à tour humoriste, chanteur, comédien, sénateur, alouette, Lapointe a marqué des générations de Québécois par son talent et par son engagement social, notamment en ce qui a trait à la lutte aux dépendances.

• À lire aussi: Jean Lapointe a rendu l'âme à 86 ans

Deux grands rôles ont toutefois laissé une empreinte plus grande que les autres dans son illustre carrière.

Il y a tout d’abord eu le personnage de Clermont Boudreau, dans le chef-d'œuvre de Michel Brault Les Ordres (1974), qui relate les abus commis par les autorités après que fut proclamée la Loi sur les mesures de guerre pendant la Crise d’octobre.


Puis, trois ans plus tard, Jean Lapointe se voit confier le rôle de l’ancien premier ministre du Québec Maurice Duplessis, dans la mini-série de 7 épisodes au sujet de ce dernier, diffusée à Radio-Canada en 1978.

Dans le rôle de Duplessis, Lapointe crève l’écran et si on ne devait retenir qu’une seule scène de cette magistrale performance, ce serait sans aucun doute celle où Adélard Godbout, qui vient de défaire Duplessis aux élections provinciales de 1939, rend visite à ce dernier à l’hôpital.

• À lire aussi: Alain Lapointe, le survivant des BB, s'est crevé un oeil en dormant

Le dialogue qui s'ensuit a été décrit par le chroniqueur Mathieu Bock-Côté comme «un morceau d’anthologie de la télévision québécoise, qui met en scène [...| les paramètres les plus fondamentaux de notre condition collective» dans un article de blogue en 2012.

Si vous avez 14 minutes de libre aujourd’hui, on vous conseille d’y jeter un coup d'œil pour vous rappeler de beaux souvenirs ou pour découvrir Jean Lapointe si vous ne le connaissiez pas.

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s


Sur le même sujet