Les condoms sont maintenant gratuits pour les 18-25 ans en France | 24 heures
/bref

Les condoms sont maintenant gratuits pour les 18-25 ans en France

Image principale de l'article Condoms gratuits pour les 18-25 ans en France

Depuis le 1er janvier, l'accès aux préservatifs masculins est gratuit pour les jeunes de 18 à 25 ans en France. L'annonce avait était faite début décembre par le président Emmanuel Macron, sur fond de recrudescence des infections sexuellement transmissibles. 

• À lire aussi: La pilule du lendemain maintenant gratuite en France

• À lire aussi: Briser la stigmatisation des personnes atteintes de VIH un massage à la fois

«C’est une petite révolution de prévention», a-t-il ajouté lors d'un déplacement près de Poitiers (centre-ouest). Depuis décembre 2018, pour lutter contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (ITSS), des préservatifs sont déjà remboursés par la Sécurité sociale sur prescription d’un médecin ou d’une sage-femme.

Mais ce dispositif est encore méconnu: seuls 21% des mineurs et 29% des 18-24 ans en ont connaissance, selon la présidence française.

Or, le nombre d'infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), notamment la chlamydia et la gonocoque, est en recrudescence chez les jeunes, en particulier chez les hommes de 15 à 29 ans (+45% entre 2017 et 2019), d'après les données de la présidence. En 2021, le nombre de nouveaux diagnostics d'infection au VIH a par ailleurs stagné autour de 5000.

AFP

Parmi les autres progressions nécessaires concernant la «santé sexuelle des jeunes», le chef de l'État a évoqué la vaccination des adolescents − filles et garçons − contre les infections à papillomavirus (VPH), liées à l'apparition de plusieurs cancers, notamment de l'utérus.

«Je n’exclus pas qu’on aille vers la vaccination obligatoire quand tout cela sera installé et qu’on aura les bonnes recommandations» scientifiques, a-t-il insisté.

Le budget de la Sécurité sociale, adopté la semaine dernière par le parlement français, prévoit par ailleurs la gratuité de la contraception d'urgence pour toutes les femmes, sans prescription médicale. 

On y prévoit également de rendre possible le dépistage de certaines infections sexuellement transmissibles, sans ordonnance pour tous et gratuitement pour les moins de 26 ans.

À VOIR AUSSI

s