Voici la vaisselle jetable à privilégier pour vos repas de Noël | 24 heures
/environment

Voici la vaisselle jetable à privilégier pour vos repas de Noël

Image principale de l'article Voici la vaisselle jetable à privilégier
sebra - stock.adobe.com

Que ce soit parce qu’on n’a pas assez de couverts pour recevoir ses invités ou parce qu’on ne veut pas se casser la tête avec la vaisselle sale après un repas copieux, on peut recourir à des assiettes, des ustensiles et des verres jetables. Compostable, en plastique ou en bambou: quelle matière choisir? Suivez le guide.

• À lire aussi: Pour un Noël vert, voici les emballages cadeaux à privilégier

• À lire aussi: Voici comment se débarrasser adéquatement de ses vieux pneus

Plastique

L’idéal, c’est évidemment d’utiliser ses assiettes réutilisables.

Mais en matière de vaisselle jetable, le meilleur choix, ce sont les couverts en plastique parce que cette matière est durable, donc lavable et réutilisable. Souvenez-vous du principe des 3R-V: réduction, réutilisation, récupération et valorisation.

adobestock

Le mieux, c’est de trouver des assiettes et des verres en plastique dûment identifiés du triangle fléché dans lequel se trouve les chiffres 1, 2, 3, 4, 5 ou 7 pour pouvoir les mettre au bac de récupération en fin de vie. 

En ce qui concerne les couverts en plastique non identifié et les ustensiles, pas de chance: ça va à la poubelle en fin de vie. 

Carton

Le carton est aussi une option intéressante, mais les couverts faits de cette matière sont difficilement réutilisables. Ainsi, après le repas, si une assiette est très légèrement souillée, elle peut être déposée au bac de récupération. Mais si elle est imbibée de jus de salade de macaroni, il faut la reléguer au bac de compost.

Compostable

La vaisselle compostable, donc fabriquée à partir de matières végétales, s’avère un autre bon choix. Les matières les plus couramment utilisées pour celle-ci sont la bagasse — les résidus de tiges de canne à sucre, l’amidon ou encore le bioplastique #7 PLA. 

Si ces deux premières matières peuvent aller au bac de compost sans problème, ce n’est pas le cas du bioplastique. D’ailleurs, il vaut carrément mieux d’éviter de choisir de la vaisselle composée de bioplastique #7 parce qu’il prend trop de temps à se dégrader dans les plateformes de compostage et qu’il n’est pas récupérable.

Bambou

On voit apparaître de plus en plus des assiettes et des ustensiles en bambou. Ça peut sembler une bonne idée, mais la réalité est que ça ne se réutilise pas vraiment. Ainsi, après le repas, c’est direction bac de compost. 

New Africa - stock.adobe.com

Comme le bambou résiste aux variations d’humidité et de chaleur, ça prend deux ou trois cycles de compostage avant que la matière soit adéquatement dégradée. Il agit aussi comme agent d’espacement, ce qui permet aux bactéries nécessaires au compost d’avoir l’espace pour prendre vie. 

Il faut toutefois savoir que le bambou vient directement de Chine, ce qui implique donc d’importantes quantités de GES à considérer pour son transport.


Tricentris est un centre de tri qui dessert 234 municipalités du Québec. Grâce à ses articles informatifs, cette coop nous aide à orienter nos choix de consommation en fonction de ce qui est recyclable et à ainsi réduire notre impact sur l'environnement.

À voir aussi:

s